École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~*~Tobias Rivard~*~

Aller en bas 
AuteurMessage
Tobias Rivard
Élève de Saevitia - Première année
avatar

Nombre de messages : 7
Race : Lycanthrope
Âge : 15 ans et demi
Origine(s) : Lucky, son pitit Husky ^^

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: ~*~Tobias Rivard~*~   Jeu 23 Mar 2006 - 2:54

La fiche :


Nom : Rivard

Prénom : Tobias

Âge : 15 ans et demi, devenu Lycan depuis 3 ans.

Origine(s) : Tobias est originaire d’une ville de la forêt noire, dans le Baden Wurtemberg, en Allemagne.

Race : Elfe devenu Lycan

Physique : Tobias est un jeune elfe de 15 ans et demi mesurant dans les 1 mètre 70 pour une soixantaine de kilos, voire un petit peu moins. Il a un corps assez fin malgré qu’il ait des muscles, peu voyant mais il en possède quand même. Sa longue chevelure, d’un blond se confondant avec le blanc, font bien ressortir ses yeux bleus mer. Son style vestimentaire dépend surtout de son humeur. S’il est heureux, ce sera des habits aux couleurs vives, souvent veste à manches courtes et jean. Mais quand il est énervé ou malheureux, il porte des vêtements sombres, ressemblant un peu à un gotique.

Histoire : Tout commença dans une grande ville , au cœur d’une forêt. C’était une ville très bien caché, n’abritant que des elfes, dans la forêt noire d’Allemagne. Elle était très bien équipée, il y avait des écoles pour chaque cycle, des hôpitaux, des maisons, des magasins, et pourtant aucun humain n’était parvenu à pénétrer dans cette ville. Dans un hôpital du centre ville, un heureux événement allait venir. Une jeune Elfe, âgée d’une vingtaine d’années, était en train d’essayer d’accoucher de son fils. Après plusieurs longues minutes, la tête sortit enfin, puis les épaules et d’un coup le reste du corps. C’était un merveilleux moment que la vie pouvait nous offrir. Quand la mère, qui se nommait Cassie, rentra chez elle pour montrer son cadeau du ciel à Marco, son mari, il fut surprit de voir son propre enfant. Pas qu’il en ai peur, mais même si c’était déjà son deuxième enfant, ça faisait toujours cet effet là. En parlant d’enfant, il en tenait un dans ces bras. C’était une petite fille d’un an à peine, Rachel qu’elle s’appelait. Elle regardait son petit frère dormir dans les bras de sa propre mère, et elle sourit.

Tout c’était bien passé pendant son enfance. Il avait commencé à chanter depuis qu’il avait quatre ans dans une école spécialisée pour ça. Elle prenait des élèves qui allait faire toute leur scolarité dans la musique. Il s’y plaisait, mais il était aussi très content de revenir chez lui pour revoir sa sœur et ses parents. Il se développait un certain lien entre lui et sa sœur, qui étaient très proches. Il se fit de très bons amis, comme Jake qui faisait parti de sa classe de chant mais qui était aussi son voisin. En fait, on peut résumer ses huit premières années comme un bonheur immense. Mais malgré cela, il fallait quand même quelque chose pour faire tout chavirer.

Nous sommes maintenant le vingt-cinq mai de son huitième anniversaire, un jour vraiment très important pour Jake et Tobias. Ils se trouvaient dans une grande scène de Berlin. Ses deux élèves avaient révélé une voix si belle que leur professeur de chant avait décidé d’essayer de les mettre devant un plus grand public. Ce jour là était arrivé, il était sur cette scène à stresser pour un rien. Et d’un coup, les lumières se tamisèrent et la bande son défilait. Au début, seul la voix de Jake se faisait entendre, Tobias avait trop stressé et maintenant il avait un blocage au niveau de la voix… Le public, surprit d’un tel choc, se regardait entre eux, ce qui augmenta encore le stress de Tobias. Mais pourtant, il ne lui fallut qu’un regard vers Jake qui prenait du plaisir à chanter pour que le déclic arrive. En voyant dans les yeux de Jake une grande excitation mais aussi une grande confiance en soi, il reprit de l’assurance et commença à chanter. A la fin des 4 chansons, tout le public se leva pour applaudir ces deux elfes qui ne pensait pas avoir plu autant. Sauf qu’à la fin de cette acclamation, quand plus aucun bruit s’élevait, la chute la plus inattendue et la plus humiliante que l’on puisse faire tomba. Un homme s’éleva, accompagné de ses deux copains, et commença à huer Jake et Tobias. Puis d’autre se levèrent pour faire de même et cela ruina le moral de Tobias, qui s’enfuit de la scène sous l’œil inquiet de sa sœur.

Les jours qui suivirent cet événement furent les plus douloureuses pour Tobias. Lui qui s’était investit à fond dans sa passion, lui qui était monté sur scène pour essayer de plaire à un public, on le huait pour la simple raison qu’il avait eu un excès de trac. Maintenant il était sur son lit, à pleurer toutes les larmes de son corps. La seule personne a être autorisée à le voir était sa sœur, sa confidente. D’ailleurs elle était là, encore en train d’essayer de lui remonter le moral par tout les moyens. Lui se sentait honteux d’avoir été là bas tandis que ça sœur se sentait honteuse d’avoir été dans un public si méchant envers de jeunes personnes encore fragiles mentalement. Il lui fallut plus d’un an et le soutient acharné de sa sœur pour s’en remettre complètement ainsi l’oublier. Il retrouva la joie de vivre et la liberté qu’il avait quitté trop tôt. Il avait maintenant 10 ans et tout allait bien pour lui.

Pendant trois ans, il se réinvestit dans le chant en intégrant aussi des cours de violon et de flûte. Il adorait vraiment tout cet art musical. Mais il ne laissa pas de côté ses études personnelles. Il savait que chanteur et musicien seraient des passions et non des métiers à part entière, et donc il se devait de réussir ses études pour avoir un emploi fixe plus tard. Et il n’y avait pas non plus de problème de ce côté ci. Il était vraiment un très bon élément du collège. Il n’avait pas de difficultés marquées, seulement des petites baisses par ci par là, rien de vraiment alarmant. Et pourtant c’est là que les choses commencèrent. Comme je vous l’ai raconté plus haut, il y eu un tournant dans la vie de Tobias, et ce qui l’a humiliée n’était qu’un aperçut de cela. Voilà vraiment ce qui le changea… à tout jamais !

Un soir, alors que leurs parents n’étaient pas chez eux pendant une bonne semaine, Tobias et Rachel décidèrent d’aller se balader en dehors d la ville, malgré la formelle interdiction de leur mère. La forêt n’était pas si dense que ça en fait. La lumière passait même fortement entre les feuillages des marronniers qui composaient ce bout de verdure. Il avancèrent sans crainte dans la forêt, s’éloignant de plus en plus de la ville, se faisant guider par les cris des différents animaux. Ils arrivèrent dans une clairière très bien éclairée par la clarté de la Lune. Il s’allongèrent en son centre, écoutant la paisible musique du silence et se laissant emporté par le sommeil. Mais un craquement de branche vint gâcher cet instant de tranquillité. Tobias se leva et, du haut de ses douze ans et demi, cherchait d’où pouvait prévenir se bruit. Sa sœur était n’avait pas entendu le bruit et c’était tant mieux, cela éviterai de la voir paniquer. Il chercha encore un peu aux alentours mais il prit la décision d’arrêter les fouilles, un peu trop rapidement. C’est à ce moment la que quelque chose lui agrippa la jambe, faisant pression sur celle ci en le faisant tomber. La douleur était insoutenable. La bête lui avait presque enlevé un bout de sa jambe. Mais avant de vraiment entamer son repas, il fut intéresser par autre chose. Et la chose en question fut sa sœur qui hurlait à l’aide, sachant pourtant qu’il n’y avait personne à des kilomètres à la ronde. Il essaya en vain de se relever, mais il trébucha à cause du poids de son corps sur sa blessure sanglante. Il essaya de voir ce que ce loup allait faire à sa sœur, mais il en n’eut pas la force. Il avait déjà perdu trop de sans et la dernière chose qu’il vit ce soir là, fut la blancheur de la pleine Lune.

Le lendemain, il se réveilla dans cette clairière avec un mal de crane énorme. Il ne se rappelait de rien de ce qu’il s’était passé la veille. Il essaya de se remettre debout, tremblant plus à cause de la fatigue et du mal de tête, puis se tourna vers sa sœur sans même le savoir. Sa vue était encore dans le brouillard et quand celle ci redevint normale, il vit sa sœur allongé par terre. Et d’un coup, tout lui revint. Le loup qui les avait attaqués, la pleine lune, la blessure à la jambe… La blessure à la jambe ?! Il regarda sa jambe, rien. Il souleva quand même son bas de pantalon pour y découvrir absolument rien. Il n’avait plus de trace de cette blessure qui l’avait sombrer dans l’inconscience totale. Il alla voir sa sœur, qui s’était réveillée entre temps, et lui demanda si tout allait bien, et heureusement sa réponse fut positive. Mais pourtant elle lui décrivit la scène d’hier soir en ayant la même stupeur en regardant son bras… qui ne portait plus de trace de morsure non plus. Et c’est alors qu’ils rentèrent chez eux avec leur esprit remplis de questions, pour reprendre une vie normale et sans dire à personne ce qu’il venait de se passer.

Ce n’est que bien des mois après ces morsures que les deux jeunes elfes surent la vraie nature de la bête. Ils étaient à la bibliothèque, cherchant le moindre livre pouvant les renseigner sur cette nuit et sur les événements bizarres qui se sont produit après. En fait, une fois par mois, les deux adolescent se souvenaient de s’être couchés dans leur lit, et pourtant ils se réveillaient à des endroits différents et surtout inquiétant. Ils tombèrent sur un livre qui les intéressa. Ce livre, Légendes Urbaines, racontait plusieurs mythes et légendes dont celle du loup garou. Et la scène décrite dans ce manuel était exactement la même que celle qui s’était passée quelques mois avant! Ils découvrirent aussi que les personnes mordues par un loup garou devenait eux même cette créature. C’est avec une grande stupeur teinté d’angoisse qu’ils rentrèrent chez eux.

Et ce n’est pas ce petit problème qui allait arrêter leur vie, bien au contraire. il savait que la transformation ne se faisait que les soirs de pleine Lune, donc une fois par mois, et donc n’empêchait pas les jeunes elfes de continuer leur vie d’avant. C’est alors que Tobias reprit ses études de musiques et de chant, se produisant dans des cafés ou autres, tandis que sa sœur faisait sa vie. Il devaient juste se retrouver les soirs de pleine Lune pour s’éloigner le plus possible de la ville pour ne pas faire de dégâts et de blessés. Cela marcha très bien pendant trois ans, avant qu’ils reçoivent chacun une lettre d’une école s’appelant Héméra. Elle accueillait les gens anormaux disait elle. Leurs parents ne comprirent pas le sens de ces lettres mais Tobias et Rachel, eux, l’avait bien compris. Et c’est avec un pincement au cœur et les larmes aux yeux qu’il quittèrent l’Allemagne pour se rendre dans cette école fantastiue…

Caractère : Tobias est vraiment quelqu’un de très lunatique. Il y a des jours où il est très sympathique avec les gens et encore plus avec ses amis, très sociable envers même ceux qu’il déteste, se faisant des amis facilement, rendant des services à ceux qui en ont besoin… Mais ceci peut le faire passer pour une pauvre pomme prêt à tout pour se faire des amis car il se sent seul. Mais il n’en ai rien. Mais comme dans tout l’univers, il a aussi un côté sombre. Quand il est énervé, il devient malpoli, arrogant avec les autres, renfermé sur lui même et essayant de se retrouver seul. Comme dit plus haut, il se fait des amis très rapidement, et généralement il fait tout pour entretenir de bonnes relations avec eux. Il ira mettre sa vie en danger si celle de ses amis l’est elle aussi. Et si l’on leurs fait du mal, il peut devenir très agressif. Mais cela n’arrive que très rarement.

Qualités : amical, attentif, généreux, un peu bonne poire sur les bords.

Défauts : Lunatique, bordélique, très sensible et émotif, méfiant.

Poste dans l'École : élève

Amours/Ami(e)s : pour l’instant aucun(e) à part sa sœur, mais elle ne compte pas à proprement parler.

Signe(s) Particulier(s) : Il adore chanter. Pour un garçon ça peut paraître bizarre mais il a eu toujours un penchant pour cet art qui lui plait tant et qu’il pratique depuis son quatrième anniversaire. Il est aussi bon en flûte et en violon.

Animal de Compagnie : un petit Husky d’une dizaine de mois, qui a presque atteint sa taille adulte, qu’il a acheter avant de partir pour Héméra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~*~Tobias Rivard~*~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» père Tobias
» Mais c'est qui Père Tobias en fait ?
» Katastrof, Frans an ranfo: Preval chita relasks gade an fas operayon sekou yo
» Je blablate, tu blablates, il blablate ... (39eme edition)
» Qui a dit qu'une femme ne pouvait pas se défendre [PV: Tobias Grant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Personnages "À Confirmer" :: Élèves de Saevitia "À Confirmer"-
Sauter vers: