École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miao Tan-Lo

Aller en bas 
AuteurMessage
Miao Tan-Lo
Élève de Remissus - Première année
avatar

Nombre de messages : 1
Race : Enfant d'un esprit de la montagne et d'une neko-jin.
Âge : Treize ans.
Origine(s) : C'est mal de traiter les animaux comme des simples objets.

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Miao Tan-Lo   Mar 15 Avr 2008 - 23:24

Nom : Miao.

Prénom : Tan-Lo. (la majuscule à la deuxième partie du prénom n'est pas obligatoire)

Âge : Treize petites années. Enfin, puisque c'est compté sur le calendrier du village qui se base sur le soleil, il est possible qu'il y est de très légères erreurs. Surtout quand on sait que le sage du village fait parfois la sieste au lieu de barrer les journées qui passent.

Origine(s) : Est né et à vécu en Chine. Dans un simple petit village complétement coupé du monde ou presque mais où un voyageur passe tout les cinq ou dix ans pour raconter un peu ce qui se passe dans le monde. Il semblerait qu'on ne sache pas précisement où est situé ce village parce qu'il n'est pas sur les cartes et que les voyageurs qui y sont allés étaient tous des fous un peu bizarres qui explorent le monde sans qu'on sache où ils se trouvent.

Race : Enfant d'un esprit de la montagne et d'une neko-jin.

Physique : Des cheveux noirs de jais, d'une longueur plutôt exeptionnelle pour un garçon normal, étant donné qu'ils lui arrivent derrière les genoux, mais tout à fait basique dans son village. Il les attache avec un ruban ou quoi que se soit d'autre du moment que ça reste un tissu de couleur terne. Le foncé étant en effet réservé aux demoiselles là d'où il vient. Il n'y porte pas une immense attention mais les lave chaque jour, parce qu'ils deviennent vite sales. Il a également la mauvaise habitude de les coincer dans les portes... Au niveau de son front, il a un bandeau d'un rouge si terne qu'il en est presque grisâtre et qui possède un symbole traditionnel chinois, le yin et le yang, qui est quelque chose de très à la mode chez lui. Ses yeux sont d'une très belle couleur or, cadeau de papa, avec des pupilles normales qui deviennent félines la nuit pour lui permettre de voir, présent de maman. Plutôt petit avec son mètre quarante-sept, il est pourtant dans une norme assez correcte pour quelqu'un de son âge. Ses traits sont évidemment ceux d'un asiatique mais sa peau est très pâle, comme s'il venait d'un pays du Nord.

Histoire : Comment un esprit de la montagne a t-il put tomber amoureux d’une neko-jin ? Eh bien, disons que l’apparence de celle-ci, ses grands yeux ors qui voyaient le monde avec douceur et amour surtout, l’a étrangement charmé. Il avait forme humaine ce jour-là… Un beau jeune homme aux cheveux gris qui l’avait abordé dans la montagne tandis qu’elle se promenait. Tellement naïve, elle ne s’est même pas aperçue que c’était louche un inconnu qui se baladait dans un coin sensé être désert… Résultat des courses, l’un et l’autre sont tombés amoureux, oubliant toutes les interdictions ancestrales au sujet des relations humains/esprit. Bon, de toute façon, c’était un peu trop tard pour y faire quelque chose… Quand elle a apprit qu’elle était enceinte, la jeune femme aux yeux d’or a annoncé avec joie la nouvelle avec son amant, qu’elle allait retrouver en secret chaque jour dans la montagne… Amant qui manqua d’ailleurs de tomber dans les pommes en l’apprenant. Il n’avait pas pensé qu’il se retrouverait père un jour en fait… Mais bon, après en avoir profité pour révéler sa véritable nature, celle d’un magnifique tigre de trois mètres de hauts qui manqua de faire tomber son aimée dans un évanouissement également, il se décida à l’accompagner pour aller voir le chef du village de la jeune femme. Le vieil homme était d’ailleurs en train de boire un délicieux alcool fait maison quand il vit apparaître un tigre géant qui portait sa nièce sur son dos. Oui, parce qu’en plus, cette jeune femme était dans les personnes les plus importantes du village. Il mit d’abord le tigre sur le compte de l’abus de boisson jusqu'à ce que ce dernier lui rugisse en pleine figure parce qu’il avait, apparemment, pas que ça à faire. Après leur avoir fait la morale, de manière courte parce qu’un tigre de trois mètres de haut qui vous regarde de manière ennuyée n’inspire pas à faire un discours de deux heures, l’ancien accepta finalement de les laisser faire ce qu’ils voulaient.

Et c’est ainsi que neuf mois plus tard naquit un mignon petit garçon qui avait les yeux dorés avec des pupilles félines, des petites dents pointues et que sa mère nomma Tan-Lô, parce que c’était le nom d’un de ses grands père. Son amant était retourné dans sa montagne pour avoir la paix durant la grossesse de la jeune femme et il ne vit son fils que quand ce dernier eut deux ans et demi. Parce que c’était bien beau d’avoir un enfant mais il fallait bien voir s’il était digne d’être son gamin. Les bonnes vieilles traditions que voulez-vous… C’est ainsi que, tenant son bout de chou par la main, la femme était montée plutôt haut dans la montagne, enfin aussi loin qu’elle avait besoin d’aller pour crier le nom de celui qu’elle aimait. Eux s’étaient revus plusieurs fois, parce que leur amour était pour toujours selon eux, enfin durant toute la vie mortelle de la jeune femme tout du moins, mais jamais avec leur enfant. Et, le grand démon tigre, qui était sous sa forme normale à cet instant avait été tout de suite attendrit, même sans le monter, par cet adorable enfant qui lui souriait en l’appelant ‘Gros chaaaat !’ Bon, y’avait deux ou trois petites choses à mettre au point mais dans l’ensemble ça allait. Les années passèrent et quand Tan-Lô avait finit d’aider sa mère dans son travail au village, il allait voir son père qui lui parlait du monde, parce que c’est pas dans un coin paumé sans télévision, sans radio, sans hibou ni rien qu’il allait apprendre quoi que se soit.

Le seul point qu’il trouvait dommage, c’était l’absence de pouvoir de son fils… Qui fut cependant écarté quand le gamin eut huit ans. En effet, il a réussit à faire pousser des plantations en quelques minutes, juste en se concentrant si bien que tout le monde avait trouvé ça louche… Sauf papa qui était très fier de son fiston. Mais bon, les pouvoirs du garçon semblaient bien s’arrêter à faire pousser un peu de végétation, ce qui était peut-être mieux que de pouvoir provoquer des éboulements en rugissant un peu trop fort… Et puis, le caractère de Tan-lô avait changé depuis la découverte de ses pouvoirs, il avait toujours été très calme et silencieux mais là, il se mit à parler de moins en moins. Le côté félin de sa mère lui permettait de comprendre un peu les chats et de leur répondre mais sans plus. Pourtant, il préférait passer du temps avec un pinceau de calligraphie et une feuille ou bien avec un chat plutôt qu’en compagnie des enfants de son âge. Mais bon, tous le trouvait un peu bizarre, même s’il était très aimé parce ce que sa présence et celle de sa mère faisait que l’esprit de la montagne protégeait leur village en permanence à présent.

Et un jour, arriva un voyageur. Le premier depuis neuf ans d’ailleurs… Un vampire venu du Japon qui, après une bonne collation de sang de cochon, qu'il n'avait pas tué non plus et qu'il avait même remercié, coutume locale d'aimer les animaux qui se balladaient librement dans le village apparement, se mit à leur raconter un peu ce qui se passait dans le monde. Il parlait avec le chef du village mais Tan-lô était présent, parce que sa mère, en temps que membre de la famille du sage, était également là. Personne ne sut comment on en vient à parler de l’enfant mais le vampire conseilla une école qui semblait absolument parfaite où un de ses neveux était et qui se nommait Héméra. Se disant que ça ferait son éducation de l’envoyer voir un peu le reste du monde, l’ancien demanda au vampire d’y conduire le gamin… Mais il dut s’opposer aux parents… L’amante étant partie chercher le père de son gamin, qu’elle ramena assez vite pour l’aider à empêcher leur enfant de partir. Entre les cris et les rugissements, le pauvre sage se dit qu’il aurait bien besoin de sa bouteille d’alcool après avoir convaincu ces deux là… Ce qui arriva de manière assez inattendue, puisque le métis prit lui-même la parole, chose rare, pour dire qu’il voulait bien essayer si c’était pour son bien. Sa mère n’approuvant pas du tout, tira sur la patte de son mari pour le secouer et lui dire de s’opposer, bien qu’elle n’avait pas assez de forces. Ce dernier, après avoir bien réfléchit à la situation, accepta à condition de recevoir des nouvelles de son fils de temps à autre et qu’il devrait lui raconter tout ce qu’il apprenait, sans quoi il irait le chercher et le ramerait lui-même. Voyant que tout le monde était contre elle, la mère finit par céder et serra son fils dans ses bras pendant une bonne heure tandis que son père se contenta de lui poser une patte sur l’épaule en lui faisant promettre d’être digne de lui. C’est ainsi qu’ils confièrent leur fils unique à un vampire inconnu, quelle naïveté de leur part tout de même, qui se révéla pourtant être un homme de parole puisqu’il emmena le jeune garçon jusqu'à Héméra, dans un pays chaud et humide qui leur nécessita au moins une semaine de voyage avant de le laisser devant l’école, en lui disant qu’il dirait voir ses parents pour lui dire qu’il était bien arrivé.


Caractère : Ce n'est même plus être calme, c'est être plus calme que le calme en lui-même. Possédant la capacité étrange et fascinante de pouvoir rester des heures assit au même endroit à fixer la même chose, si ses yeux ne clignaient pas, on le croirait statue. C'est parce qu'il observe. Difficile de dire si cela est bien ou mal cependant, c'est sa manière d'apprendre la nouvelle culture, pour ne pas dire le nouveau monde qu'il rencontre. Incapable, de part une difficultée de language, de communiquer avec qui que se soit, il choisit l'écoute qui lui permet d'en mémoriser bien plus qu'on pourrait le croire. Souvent, on dirait qu'il n'écoute pas ce qu'on lui dit et c'est sans doute le cas. Les informations, il les sélectionne... Ce qui peut lui être utile pour assimiler l'anglais d'accord, les conversations futiles, non. Il aime à parler aux animaux, surtout aux chats avec lesquels il peut parfois entrenir une conversation basée sur des miaulements et autres moyens de communication. Mais, les félins sont les seuls avec qui il comprend exactement ce qu'ils disent et les autres animaux remarquent juste qu'il est plus près d'eux que les humains normaux. C'est pour cela qu'il fait parfois plus des monologues qu'autre chose. On pourrait presque dire qu'il estime plus les animaux que les humains.

Qualités : Une capacité de mémorisation étonnante. Ce qui va parfaitement avec la soif de connaissance dont il fait parfois preuve. Il est également dôté d'un calme, pouvant presque être un défaut, qui l'empêche de se mettre en colère ou de s'énerver, quelque soit la situation. Il n'apprécie pas les conflits et pense qu'une solution pacifique peut toujours être trouvée... Ou alors, les gens doivent rester en solitaire et comme ça tout le monde sera content. Tan-Lo possède également une connaissance d'un art martial de son village qui peut toujours être utile, même s'il est pacifiste et refuse de s'en servir contre qui que se soit.

Défauts : Une difficulté plutôt évidente dans le domaine de la communication. Problème qui pourrait sans doute être résolut avec un peu de volonté mais le jeune garçon semble vouloir rester seul pour pouvoir avoir une certaine paix. Il faut dire qu'il fréquente les même personnes depuis sa naissance et que voir toutes ses bases partir en fumée demande sans doute un léger temps d'adaption. Il semble également éprouvé de grosses difficultés avec tout ce qui concerne la nourriture. En effet, il ne mange pas de viande, si ce n'est le poisson, par respect pour les bêtes vivantes. Qu'en est-il des poissons? C'est différent, son peuple dit que la plupart des gens de leur clan ont été dévoré par des poissons géants il y a des siècles et qu'en échange de leur pardon, ils ont le droit de pêcher et de manger les enfants du Dieu sous-marin. Le jeune chinois est également d'une nature un peu trop amicale envers ses amis les animaux, ce qui fait qu'il néglige un peu les humains parfois...

Poste dans l'École : Elève. Cela sous-entend qu'il a quelque chose à apprendre en étant ici. Bien qu'il ne soit pas vraiment sûr de savoir ce que c'est... Enfin, il faut dire aussi que ce n'est pas si important parce qu'on dit toujours, enfin le sage dit toujours plutôt, que le temps amène la sagesse et les réponses... Ouais, faudrait quand même pas qu'il est trente ans avant de comprendre...

Amours/Ami(e)s : Pour le moment, rien du tout... Ni dans l'école ni même en dehors. De toute manière, il faut faire preuve d'une certaine dose de communication pour créer un lien avec qui que se soit et Tan-Lo semble avoir quelques légers problèmes dans le domaine. Bien que pouvant être facilement corrigés avec un peu de pratique.

Signe(s) Particulier(s) : Sa manière de refuser de parler. Tout simplement parce que l'anglais, langue sencée être connue par tous, lui est complétement étranger et qu'il se refuse à faire usage de son chinois quand personne ne peut comprendre. Ce qui ne l'empêche pas de lâcher un ou deux mots de temps à autre, bien qu'il est un réel problème de communication, de toute manière, c'est dans son caractère. Il aime à parler aux chats qu'il comprend sans doute mieux que les humains. Il a également tendance à répondre d'une manière détournée ou a dire complétement autre chose que ce qu'on attend de lui.

Animal de Compagnie : Le fait d'avoir un animal est considéré comme une faute grave là d'où vient le garçon. En effet, les animaux sont l'égal des hommes et il convient de les traiter avec respect. On ne prend pas d'animal de compagnie sans accepter d'appartenir à un animal en guise de punition. Mais on peut tout de même nourrir un animal, comme quand on invite un bon ami à dîner ou bien lui parler. S'il ne souhaite pas répondre, ce n'est pas grave. L'humain ne doit pas s'offusquer d'être ennuyeux, c'est comme ça depuis des siècles de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Miao Tan-Lo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Personnages "À Confirmer" :: Élèves de Remissus "À Confirmer"-
Sauter vers: