École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haroeris Horsemsou

Aller en bas 
AuteurMessage
Haroeris Horsemsou
Élève de Remissus - Première année
avatar

Nombre de messages : 4
Race : Humain
Âge : 20
Origine(s) : Onou

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Haroeris Horsemsou   Dim 24 Aoû 2008 - 4:04

Nom : Horsemsou

Prénom : Haroeris

Âge : 20

Origine(s)
: Originaire d'Onou, ville oubliée du désert de par delà les monts.

Race
: Humain

Physique : Cheveux d'un brun très sombre lui arrivant jusqu'à la taille, visage fin,yeux vert, Haroeris s'habille le plus souvent de vêtements amples facilitant aux mieux les mouvements .
Celui ci se tient toujours très droit et se déplace avec une grâce peut commune, en général sans le moindre bruit , ce qui lui vaut parfois des réactions de surprise un peut brusques des personnes qu'il approche.
Son torse est parcouru de tatouages rituels inscris par les moines de son ordre.

Histoire :

Haroeris passa la plupart de son enfance parmi les moines du temple d'Onou.
Ceux-ci vivaient quasiment en autarcie, prônant la paix et la non violence.
Haroeris ressut cependant un solide enseignement dans l'art de l'auto défense et du maniement du bâton et des lames légères.
Les moines lui enseignèrent les propriétés curatives des plantes et l'art de soigner les blessures les plus graves.
Il étudia de longues années les textes sacrés gardés dans l'antique bibliothèque du temple.

Alors qu'il approchait de la fin de son enseignement une terrible guerre enflamma les terres antiques de son peuple : Altarys, dieu des ombres, à tête de loup, chercha à renverser le dieu du soleil couchant, Hor, à tête de faucon.
Ce dernier était justement le dieu tutélaire du temple d'Onou, et le dieu des ombres avait ourdi le plan de détruire l'antique citadelle.
Une horde d'ombres maléfiques submergea la ville, dévorant l'âme des malheureux qui osaient se mettre sur son chemin.
Les moines luttèrent, protégés par leur dieu ils parvinrent à faire reculer les créatures... Cependant, l'ennemi était en surnombre et leurs efforts furent vains, un a un ils furent décimés.
La ville était en flammes, dominée par les cris des mourants et les sifflements rauques des soldats d'Altarys.
Seul le temple était encore debout, dans lequel avaient pu trouver refuge quelques moines et les jeunes novices, dont Haroeris.

Les ombres avaient encerclé le temple sacré et ses occupants attendaient le coup de grâce et l'intervention divine.
Malheureusement, le dieu du soleil couchant avait perdu son duel, son essence fut emprisonnée dans la gemme du crépuscule.
Celle ci, brisée en 9 morceaux, fut dispersée à travers le monde, enchaînant le dieu a une éternité d'exil.

L'attaque fut impitoyable, et la résistance des moines ridicule face à la pleine puissance de leurs ennemis.
Le temple fut anéanti, broyé, noyé sous un déluge de flammes.

Haroeris crut mourir avec les siens. Cependant alors qu'il croyait rejoindre ses frères une voix abjecte lui traversa le coeur. Altaris lui murmura :

Toi, Haroeris, je t'ai choisi.
Je t'ai choisi pour rappeler au monde mon infinie puissance, ma supériorité face à votre misérable culte.
Je te laisserai vivre tel un misérable insecte, pour rappeler que moi seul ai le droit de vie et de mort.
Je te maudis pour l'éternité, en apposant sur toi la marque de l'ignominie.
A chaque lune pleine, tu devras me servir, tu deviendra la bête parmi les bêtes, et tu seras détesté, pourchassé comme un monstre.


La ville d'Onou disparut rapidement, engloutie par le désert, et Haroeris fuit aussi loin que ses jambes purent le porter, l'âme gagnée par la folie.
Lorsqu'il reprit ses esprits il ne savait plus ou il se trouvait.
Les terres semblaient plus fertiles, plus vertes.

Un animal se posa sur son épaule, et quelle ne fut pas sa surprise quand il reconnu un des faucons sacrés du temple ou il avait vécu.
Réconforté, il reprit sa route.

...

Les villageois le pourchassaient, qu'avait-il donc encore fait ?
Haroeris regarda avec horreur sa tunique tachée de sang.
Qu'avait-il donc encore fait...

...


- "Oui une école de sorcellerie, à cinquante lieues d'ici, c'est un lieu étrange, je ne vous conseille pas de vous en approcher, ce sont des déviants !"
Le vieux paysan fit une moue dégoûtée en prononçant ces paroles, et cracha au sol.

Peut-être qu'il trouverait là des réponses à ses questions.
D'un pas décidé Haroeris poursuivit sa route.



Caractère
: D'un caractère doux, Haroeris privilégiera toujours la non violence.
Les moine lui ont enseignés une certaine sagesse et il essaye toujours de ne jamais regretter les actes passés.
Il reste la plupart du temps solitaire, évitant de nouer des relations trop profondes. Il sait qu'il est dangereux et qu'il peut blesser ceux qu'il aime.


Qualités : Il n'agit jamais dans la précipitation, il réfléchit chacun de ses actes et choisit la solution qui profitera à tous.
Fin stratège et fin diplomate.

Défauts : Le temple où il a vécu étant essentiellement masculin , il n'a connu que peu de femmes, ils se laisse donc facilement submerger par la timidité face à la gent féminine.

Poste dans l'école : Eleve, il recherche avant tout la paix de l'âme, son vœu le plus cher serait de lever la malédiction et de rendre la liberté au dieu déchu.

Amours/Ami(e)s : /

Signe(s) Particulier(s) : /

Animal de Compagnie : Faucon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Haroeris Horsemsou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Personnages "À Confirmer" :: Élèves de Remissus "À Confirmer"-
Sauter vers: