École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Smetanka Chevallus

Aller en bas 
AuteurMessage
Smetanka Chevallus
Élève de Remissus - Deuxième année
avatar

Nombre de messages : 203
Race : ni humaine, ni licorne
Âge : 16 ans
Origine(s) : japonaise

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Smetanka Chevallus   Sam 18 Avr 2009 - 16:54

[Elle est en cour d'écriture mais ne possédant pas d'ordinateur fixe, je préfère la poster en lieu sûr pour être certaine de la retrouver]

Nom : Chevallus/Aelitai

Prénom : Smetanka /Kyoko

Age : 16 ans

Date de naissance : 04/12/1988

Race : Sorcière de par sa famille d’origine, Smetanka s’est vue affublée d’un héritage pour le moins néfaste de par sa possession par une licorne.

Physique :
Morphologie : D’une maigreur effarante, Smetanka est, qui plus est de petite taille. Elle mesure près d’un mètre cinquante et a un poids de 37 kilos. Ses os ressortent, son ventre est creux, ses hanches inexistantes, sa poitrine ronde et petite, sa taille mince et ses genoux cagneux. Smetanka ressemble à une longue araignée blanche marchant avec difficulté sur ses longues jambes maigrichonnes. Ses bras trop longs, trop maigres eux aussi se terminent par des mains aux longs doigts et aux ongles décolorés. La jeune fille est souvent prise pour un étrange fantôme de lutin.
Visage : Elle a un visage très fin, qui devrait former un cœur. Pourtant, étant donné qu’elle a les joues creuses, elle ressemble plutôt à un pauvre mort vivant. Son menton est très pointu ; son nez aquilin et pointu s’accorde parfaitement à son visage en lame de rasoir. Elle a des sourcils quasiment invisible car d’une blancheur éclatante, fins, peu fournis et encadrant ses yeux tels de points d’interrogations. Ses lèvres sont, bien évidemment dépourvues de pigmentation. Cependant, Smetanka a prit l’habitude de les peinturlurer de rouge à lèvres pour leur donner une couleur foncée. Sa bouche n’est pas désagréable à regarder, elle est petite, joliment dessinée en cœur et, les lèvres sont bien remplies. Elle a un front un peu grand qu’elle cache sous une frange. Terminons par ses pommettes, bien visibles, bien dessinées. Lorsque Smetanka sourit, son visage semble se déchirer et, ce sourire la rend un rien plus affable, moins sévère.
Cheveux : Ils lui arrivent aux hanches et sont véritablement le seul ornement de son physique. Très épais, d’une blancheur crémeuse, ondulés, ils se composent de larges boucles soyeuses. Une courte frange raide raccourcie son long front. Plutôt épais, ses cheveux sont la seule fierté de Smetanka, plutôt honteuse de son physique. Elle aime en prendre soin et passe de longues heures sous la douche à les laver. Elle aime les attacher … tresses, chignons, queues de cheval …
Yeux : Smetanka a de grands yeux rouges, fenêtres vers les enfers ; Elle abhorre ces deux cavités sanglantes et voudraient les voir disparaître. Elle a, cependant, trouvé une parade à leur couleur démoniaque. Un simple sortilège découvert en première année lui a permit de leur donner une couleur bleutée, un peu terne mais toujours plus agréable à voire que le rouge carmin. Ce n’est pas un sort permanent et, tous les matins, Smetanka doit le relancer. Sinon, elle semble ne pas avoir de cils car, ceux-ci étant d’une blancheur diaphane, ils ne se voient pas. Là encore, Smetanka a trouvé la parade : une bonne couche de mascara noir et, son regard paraît plus humain. Elle a pour habitude de toujours regarder les gens droit dans les yeux, dans un geste qui pourrait être vu comme de l’arrogance pure ; c’est en vérité, une simple curiosité.
Style vestimentaire : La demoiselle aime les vêtements colorés, sans doute à cause de son physique si terne. Elle aime les jupes, les accessoires loufoques. Elle porte de tout, sans se soucier de ce que donne l’ensemble. En vérité, elle ne prête pas grande attention ce qu’elle met, attrapant les vêtements comme elle vienne. Le résultat est, bien souvent très amusant à regarder. Elle porte surtout des talons afin de rehausser sa petite taille et, n’aime pas les vêtements moulants qui montrent sa maigreur.
Lorsque le port de l’uniforme a été décrété obligatoire, la jeune fille a failli en faire une crise d’apoplexie. Ca a été, du coup, pendant un très long temps son principal sujet de conversation, elle est ses amies adoraient dénigrer « l’Horrible Uniforme ». Néanmoins, cela permit aux autres élèves d’éviter la crise de rire en voyant Smetanka fagotée tel l’as de pique.

Caractère :
Smetanka est, dans l’ensemble, quelqu’un de calme, de posé, plutôt sensible, elle est blessée facilement. Pourtant, elle a un gros problème depuis qu’elle fréquente d’autres humains. Soucis qu’elle n’avait jamais lorsqu’elle fréquentait les licornes : si Smetanka peut être le calme, la patience absolue, la gentillesse elle est aussi d’une vivacité extraordinaire pour ce qui est de se vexer, de s’énerver et de se battre. Il peut suffire d’un mot, d’un regard et Smetanka monte sur ses grands chevaux. Or, une fois qu’elle est partie, elle a du mal à s’arrêter. Ainsi, il lui arrive de faire des crises de nerfs pour des stupidités. Elle peut même se mettre à pleurer de rage. Bien souvent, une foi l’orage passé, Smetanka a tellement honte de son comportement qu’elle reste déprimée pendant un long moment. C’est, de plus un cercle vicieux car, plus la jeune Remissus va se rendre compte que son attitude est stupide, plus elle va continuer. Elle ne peut, tout simplement pas s’en empêcher.
Cela vient, aussi, en partie de son manque de confiance en elle. Smetanka ne s’aime pas, ou plutôt, elle se déteste. Elle hait son physique étrange, son caractère renfermé. Smetanka n’arrive pas à s’accepter et c’est, sans doute, pour cela qu’elle prend aussi facilement la mouche. Elle a, en effet, si peu confiance elle , qu’elle pense que le monde entier lui en veut. Ainsi, la moindre parole en l’air, elle va l’interpréter comme lui étant destinée.
Malgré cela, Smetanka est une très gentille jeune fille. Elle aime la compagnie des humains dont elle a longtemps était privée. Elle aime parler avec les gens même si leur contact peut la blesser. C’est quelqu’un de très sociable et, avec le temps, ça ne va qu’en s’arrangeant.
Autre aspect de son caractère, c’est son décallage apparent. Smetanka n’avait jamais vécu avec des personnes humain es, elle n’avait jamais eut de contact autres que les chasseurs avec les humains. Elle a, de ce fait, eut beaucoup de mal à s’adapter au monde des humains et, encore aujourd’hui, elle paraît un peu ç l’écart.
Elle commence toutefois à s’ouvrir de plus en plus. Notamment au niveau de la musique qu’elle s’est enfin mise à apprécier. Elle a, aussi, compris l’intérêt de ne pas dire tout ce que l’on pense car, malgré son côté très « baston », la jeune fille n’aime, ni blesser, ni vexer ses confrères.
Smetanka est, pour citer une de ses plus jolies qualités, quelqu’un de très curieux. Elle ne peut s’empêcher de toujours vouloir savoir plus, que ce soit sur le plan humain, connaissance … De ce fait, elle va chercher un maximum de connaissances qu’elle s’empresse de répertorier. Cela en fait une ragoteuse de renom mais aussi quelqu’un facilement à l’écoute d’autrui. Cette qualité en emmène une autre : Smetanka a une excellente mémoire, la seule chose qui lui permet de se maintenir à flot au niveau des études compte tenu de son faible potentiel magique. Elle n’a découvert cette qualité qu’en rentrant à Héméra, en effet, cette école lui a permit d’avoir accès aux livres en abondance. Elle connaissait, en effet, les bouquins mais, qu’en très faible quantité et, ils avaient toujours été pour elle plus une source de prestige qu’autre chose.
Smetanka est, malheureusement, quelqu’un de très crédule, à son arrivée à Héméra, ça lui a joué de nombreux tours.
Par la suite, elle a apprit à se méfier de ce que les humains pouvaient dire et à présent, commence à cesser de considérer tout ce que ses camarades peuvent dire comme parole d’évangile. Elle n’a cependant pas perdu son côté « naïf » et, à tendance à s’émerveiller de tout. C’est un côté d’elle qui l’énerve et, elle aimerait bien changer un peu. Jusqu’à présent, elle n’a jamais réussi à contrecarrer cet instinct.

Défauts : Smetanka est quelqu’un de bien trop rêveur pour être connectée au monde réel, idéaliste, elle n’arrive pas à comprendre la façon dont fonctionnent ses comparses. Nerveuse, elle prend la mouche facilement et, ses colères sont dévastatrices. Elle est crédule et naïve et, s’énerve trop facilement si on le lui rappelle. Pour le reste, Smetanka ne sait pas nager et, à d’ailleurs une forte phobie de l’eau mouvante. Elle est un peu trop exubérante que ce soit dans son style vestimentaire que dans ses gestes. Sa voix est, elle, aussi mélodieuse qu’une casserole et, de plus la jeune fille s’est trouvée affublée de deux mains gauches. Continuons en ajoutant que Smetanka a un manque d’équilibre certain qui pourrait faire croire que son centre de gravité est mal placé, elle est légèrement focalisée sur son physique et, d’ailleurs, ce sont surtout les insultes à cet égard qui la blesse et la vexe. Par ailleurs et pour finir, Smetanka a tendance à ne pas faire attention aux autres, à vivre un peu perdue dans son monde mais, lorsqu’elle découvre un nouveau ragot, elle n’aura de cesse de le répandre.

Qualités : Sa plus grande qualité c’est sa mémoire d’éléphant et son énergie. Smetanka est « increvable », même ses courses quotidiennes de plusieurs kilomètres ne parviennent à l’épuiser. Elle s’exprime parfaitement, pouvant faire preuve d’une très grande persuasion. De par là, il lui arrive de se faire traiter de manipulatrice. Sinon, elle lit très vite et, ne dessine pas trop mal. C’est quelqu’un qui sait écouter sans tout ramener à sa personne. Elle aime se lier aux gens et souffre de se retrouver seule.

Elle aime : Lorsque Smetanka ne côtoyait que très peu les humains, ses désirs et ses goûts étaient plutôt simples, ainsi, elle aimait courir, danser, chanter à tue tête (et d’une horrible voix de fausset), se battre (pour s’amuser évidemment), jouer à cache-cache avec ses compagnes à quatre pattes, tremper les pieds dans les ruisseaux (mais pas plus), s’allonger dans une clairière et passer la nuit à regarder les étoiles (tout en inventant des histoires sur la naissance de chacune), manger des fruits et cracher les noyaux le plus loin possible, se rouler dans l’herbe jusqu’à avoir la tête qui tourne. A cette époque, Smetanka était très simple et, ne connaissait pas encore le désir de consommer toujours plus des sorciers. Son arrivée à Héméra a bouleversé ses goûts, lui à permit de découvrir plein de chose nouvelle et, ainsi, à présent Smetanka aime aussi les pâtisseries au chocolat, les bonbons de toutes sortes (aux gouts, aux formes et aux effets divers), faire du shopping, essayer des vêtements, s’habiller avec des couleurs (merci Styx), raconter des ragots, porter des bijoux brillants et scintillants, faire du quidditch et taper le plus fort possible dans les cognards. Elle adore aussi rester de longues heures assise au soleil à parler des cours, des professeurs, de ragots … jouer au badminton, embrasser des garçons…

Elle n’aime pas : De la même façon que pour ses goûts, Smetanka a bien évolué et, ses dégoûts, simples au départ se son alambiqués. Elle détestait devoir manger de la viande crue parce que des braconniers avaient été vus dans les environs, les sorciers qui poursuivaient sa famille pour leurs cornes et leur sang, penser à sa véritable famille, devoir se laver entièrement dans un cours d’eau, se prendre une rossée par une licorne plus âgée, s’affaiblir parce que sa mère adoptive avait oublié de lui donner sa potion, les journées d’orage ou il fallait rester habiter. A présent, Smetanka déteste l’uniforme de son école, qu’on la chatouille sur son physique, oublier le sort qui modifie la couleur de ses yeux, omettre de faire ses devoirs et se faire enguirlander par le professeur, nager ou même se baigner, les champignons et la sauce vinaigrette, la couleur kaki et la couleur marron, les habits sombres et sans éclats.

Passion : Sa plus grande passion a toujours été courir, courir à perdre haleine jusqu’à sentir ses poumons éclater, il est vrai que depuis sa cohabitation avec sa sœur de lait, son endurance a drôlement augmenté. Elle aime aussi, maintenant, le quidditch car l’ivresse des hauteurs lui donne une sensation d’abandon. Elle adore, de la même façon lire, tous les genres lui conviennent (documentaires, science-fiction, polars …)

Amours/amis : Elle est seule, n'a pas d'amie ni de petits amis. Elle se sait pas vraiment ce qu'est l'amitié.
Elle n’a pas de petit copain mais aime quelqu’un ! Sinon, elle a plusieurs copines: Luhna, Ithilsul, Kina, Miako (qui est aussi sa soeur jumelle !), Callista. Elle a aussi rencontré quelques garçons : Demen, Tialek, Nahat, Tora. Elle aime beaucoup aussi la petite June. Sinon, elle a quelques connaissances. Elle n'a pas vraiment d'ennemis mais il y a bien quelques personnes qu'elle déteste !
Ce début de troisième année lui a permit de se brouiller avec Derek, de rencontrer Ivan Peter mais aussi d’avoir un petit ami dont elle est toujours très amoureuse bien qu’ils ne soient plus ensembles : Ethan Lyan.

Baguette magique : bois d’ébène, 11 centimètres, ventricule et écaille de dragon.

Raison de votre présence à Héméra :
1ère arrivée :
« Bonjour, euh, et bien, je suis Smetanka Chevallus et j’aimerais intégrer cette école. En fait, et bien je suis une sorcière mais j’ai eut quelques problèmes qui font que je ne suis plus vraiment normale. Je ne peux donc pas intégrer une école pour sorciers. Pourtant, moi, j’aimerais beaucoup pouvoir suivre une scolarité et surtout avoir des camarades autres que des licornes. Je pense qu’avoir des contacts avec des personnes qui me ressemblent et, ont, comme moi des problèmes, m’aideraient à me sentir mieux, plus en accord avec moi-même. Cela me permettrait peut-être de réussit à m’accepter. Et, surtout, j’aimerais faire des études et apprendre à me contrôler afin de pouvoir travailler plus tard et aider mon troupeau. »

2ème arrivée :
« Bonsoir, je souhaiterais réintégrer l’école. Lorsque je suis partie, il y a presque six mois, c’était plus par peur qu’autre chose ; Ma famille me manquait tellement que j’avais de plus en plus de mal à me contrôler, je savais, aussi, que leur sort ne s’était pas arrangé et souhaitais les aider. Si j’ai voulu quitter Héméra c’était aussi une punition envers mois même. En effet, cette seconde année, j’avais été très dissipée, je séchais beaucoup de cours, je me montrais insolente et n’avais plus que peur de respect envers le règlement. J’ai, donc, voulu revenir à la vie sauvage afin de prendre conscience de ce qu’étais Héméra pour moi. Il fallait que je sache pourquoi j’étais venue ici, quels étaient mes buts. Je sais avoir les trouver, je sais avoir murit et, à présent, je me sens plus apte à accepter l’autorité et à me comporter telle l’élève que je me dois d’être. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Smetanka Chevallus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Présentations des Élèves de Remissus-
Sauter vers: