École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tialek Demrold

Aller en bas 
AuteurMessage
Tialek Demrold
Élève de Remissus - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 35

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Tialek Demrold   Sam 18 Avr 2009 - 18:46

Nom : Demrold

Prénom : Tialek

Âge : 19

Origine(s) : japonais

Race : Humain avec quelques pouvoirs démoniaques à cause du démon enfermé dans le sabre. Ca se voit surtout lorsqu'il est en colère/de mauvaise humeur.

Physique : Humain, imberbe, peau légèrement cuivrée et cheveux coupés courts et argentés depuis que le démon vit avec lui. Des yeux gris clairs qui virent parfois sur le rouge quand le démon fait des siennes (mais c'est rare)

Histoire : cf plus loin

Caractère : Se sent supérieur aux autres. Essaie de pas trop le montrer, mais ça marche pas franchement. Il est assez renfermé mais est capable de subir des émotions très fortes – un des exemples le plus courant est lorsqu’il se bat.
Grace à son passage à Héméra il s'est un peu plus humanisé (oui, même la compagnie de loups garrou, vampires and Co peut aider) et commence à apprecier d'autres personnes que lui-même. Mais ses réactions faces aux personnes qu'il méprise ne se sont pas arangées, bien aux contraires.
A une légère tendance à penser une chose puis en dire une autre.

Qualités : « très sage » … poli … sérieux … chiant ^o^ mais peu plaisanter quand même. Et aimable, mais ça va avec le reste … La plupart de ses qualités sont plutot une façade qu'il s'amuse à construire. Le masque tombe à Héméra ...

Défauts : chiant et supérieur ^o^ Cynique, emmerdeur quand il le veut ...

Amours/ami(e)s : Etant donné qu’il se considère comme le meilleur en tout, il ne s’est pas fait beaucoup de vrais amis … quasiment aucun en fait. Il commence à apprécier Demen, bien malgré lui, et il y en aura d'autres ... espérons ...
Pas beaucoup de changement, si ce n'est que Lizzie "l'amuse". A propos de Kim, tout reste à voir (il aime son sourire ..; c'est un bon début XD)

Raison de votre présence à Héméra :
Z'avez qu'à relire l'histoire.
Tialek a un sabre. Et dans ce sabre, y'a un méchant (?) démon qui veut s'emparer du corps de Tialek. Et Tialek, devinez quoi ? N'en a pas envie.


Signe(s) Particulier(s) : Son sabre et le foulard de soie entouré autour de la garde , qu’il ne retire que dans les situations exceptionnelles.


*************************************

Histoire

Tialek était fils d'une ancienne famille japonaise très stricte qui se targuait d'être une descendante directe des samouraïs. Elevé dans cette optique-là, le jeune homme se sentit très vite supérieur aux autres en tous points. Il vivait quelque peu renfermé sur son monde, avait des professeurs particuliers pour ne pas avoir à se mêler au bas peuple, et, « bien sûr », pratiquait les arts du combats. En particulier le sabre. On était samouraï ou on ne l'était pas.
Il ne connaissait donc que très partiellement le monde extérieur et ne disposait pas de beaucoup d'amitié de son age. Pus exactement, il lui manquait en réalité la notion « d'amitié » tout court. On ne devient pas ami avec sa famille ou ses profs.

Le jeune homme avait cependant une autre particularité : il s'ennuyait rapidement. Faute à une éducation trop stricte ? A un intérêt réprimé pour le monde alentour ? A une curiosité... dangereuse ?
Dangereuse, en effet.
Un jour qu'il se lamentait de n'avoir rien à faire, il fit une petite expédition dans une grotte de la propriété... et se perdit dans les trop nombreuses galeries. Après de longues heures d'errance, il finit par déboucher sur un espace dégagé. Au fond de la salle trônait un sabre ; sale, la garde ternie par les ans, il paraissait toutefois encore en parfait état. Il était enfoncé dans une cavité, enserré dans d'étroites chaines de fer. Pourtant Tialek, après s'être approché, remarqua que les chaines, rouillées, ne retenaient plus rien. Il posa avec hésitation la main sur la garde de l'arme ; tira légèrement. Lorsque la lame fut totalement extraite de la cavité, une sensation étrange l'envahit. Un vertige le saisit et il s'écroula à terre.

Lorsqu'il reprit ses esprits, rien n'avait bougé autour de lui. Il tenait toujours le sabre enserré dans sa main, avait toujours la bizarre impression d'être observé par un autre, mais il tenait debout.
Encore titubant, il prit le chemin du retour. Hagard, il réussi pourtant à se diriger vers la sortie sans faux pas ; il lui suffisait d'écouter le souffle qui lui chuchotait au creux de l'oreille.

Arrivé chez lui, la vie reprit son cours normal. Vint cependant le premier cours d'art martiaux depuis sa découverte. Il y était déjà doué ; pourtant, son habileté paraissait avoir singulièrement augmenté. Ou peut-être pas son habileté, mais sa... connaissance. Son esprit avait tendance à réagir plus vite que son corps ; comme s'il n'y était plus habitué.
Peu de temps plus tard, il se résolu à montrer le sabre qu'il savait trouvé à son grand-père.
Les yeux de celui-ci s'écarquillèrent en voyant l'arme. Tialek craignit un moment que le vieillard crève devant lui sans rien lui dire. Mais il reprit son souffle et lui souffla dans un murmure :

« Pauvre de toi ! Ceci est un sabre maudit que notre famille avait juré de ne plus jamais utiliser. Il a appartenu à un grand et puissant démon des jours anciens, oublié à présent. Lorsque ce démon s'est senti sur le point de mourir, il a jeté un dernier sort qui lui permit de survivre emprisonné dans ce sabre. Tu seras maudit ! Tu es un rejeton impie, un... ! »

Le vieux partit dans un long délire peu instructif et Tialek l'abandonna là. Il convint cependant qu'il ne pouvait rester sans agir. Après un long conciliabule avec ses parents qui voulurent tour à tour fondre le sabre (mais un autre vieux leur dit qu'alors le démon posséderait entièrement le corps du jeune homme), envoyer l'arme dans la mer ou même dans l'espace (Tialek deviendrait la marionnette du démon) ou tout simplement tuer le jeune homme (ouais, il était la honte de la famille, ce gosse), Tialek résolu de prendre son destin en mains. Il fit quelques recherches, interrogea quelques personnes (oh, l'humiliation de devoir dialoguer avec des gens du peuple !), il découvrit l'école Héméra, qui cadrait parfaitement à ses besoins. Peut-être y trouverait-il une solution pour rester lui-même. Ou peut-être pas. Au moins pourrait-il vivre loin de sa famille.

Tialek a donc été à Héméra durant une période assez longue, où il a fait ami-ami avec son démon, avec les autres élèves qu'il apprécie énoooormément car il adore faire des petits commentaires par ci par là. Il a également commencé à contrôler son démon, même s'il lui reste des progrès à faire ... [ensuite ya une période de blanc où je n'étais pas là -.-"] A ses 18 ans Tialek dut rentrer chez lui pour affaires familiales, mais il en eut rapidement par dessus la tête de toutes ces histoires de business, etc, et revint à Héméra plus ... joyeux ... que jamais.
Pas de grands changements durant sa deuxième année à Héméra, ayant manqué une partie de l'année à cause de sa satanée famille. Mais il commence à apprécier les contacts extérieurs (ça rompt la monotonie dirons-nous ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Directeurs Masqués
Direction de l'Ecole
Direction de l'Ecole
avatar

Nombre de messages : 39
Race : Inconnue
Âge : Inconnu
Origine(s) : Inconnues

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Tialek Demrold   Sam 18 Avr 2009 - 19:53



Cours obligatoires :
- Maîtrise de Soi
- Démonologie

Cours optionnels choisis :
- Sports


Dernière mise à jour le 18/04/09.

_________________
Pour contacter l'Administration, envoyez un MP à ce compte ou un e-mail cette adresse : ecole.hemera@gmail.com .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tialek Demrold
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Présentations des Élèves de Remissus-
Sauter vers: