École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Catharsis Remeris [en cours d'édition]

Aller en bas 
AuteurMessage
Catharsis Remeris
Professeur de Démonologie
avatar

Nombre de messages : 21
Race : Démon-Masque
Âge : 72 ans
Origine(s) : Inconnues

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Catharsis Remeris [en cours d'édition]   Sam 9 Mai 2009 - 10:44

Nom : Remeris

Prénom : Catharsis

Âge : 73 ans

Origine(s) : Incertaine.

Race : Démon de type "Masque" ; incarnation de la Catharsis (cf. Histoire).

Physique : Sous sa forme humanoïde, qu'il conserve presque tout le temps, il ressemble à un homme d'âge indéterminé (entre 20 et 30 ans). Il est de taille moyenne, voire même petite, et n'est pas spécialement ce qu'on pourrait appeler une armoire à glace. Il a le teint pâle, sa peau peau est translucide par endroits. Son visage fermé est empreint de tristesse, et il ne sourit jamais. Il a les yeux vairons : l'un est bleu pâle et l'autre est doré. Ses globes oculaires sont cerclés de noir et deux lignes de la même couleur s'étendent sous ses yeux, jusqu'à disparaître sous son menton. Il a des cheveux noirs mi-longs qu'il ne prend jamais la peine de coiffer ou d'arranger, et sur lesquels repose une sorte de moitié de casque, comme s'il portait toujours les débris d'une parure -il s'agit en réalité des restes du Masque caractéristique de sa race. Il passe pour un avorton chez les démons, mais cette faiblesse apparente lui a presque toujours garanti une côte d'enfer chez les femmes.
Évidemment, aucun changement de ce côté-là.

Histoire : Catharsis ne peut pas situer avec précision l'époque de sa naissance, ni identifier ses ascendants ; ses premiers souvenirs sont d'un flou insupportable, presque uniquement constitués de bruit. Le bruit des lames qui s'entrechoquent, le bruit de la chair qui se déchire, le bruit du cadavre qui s'écroule contre la pierre, le gargouillis de la trachée sectionnée, le râle du poumon perforé, les pleurs de l'enfant orphelin.
S'il suppose qu'il a au plus 73 ans, c'est parce qu'il n'a pas de souvenirs datant d'avant cette bataille. La Seizième Guerre Démoniaque. Lorsque le brouillard de sa mémoire parait se dissiper enfin, il peut se souvenir d'un gamin seul, avec un masque brisé, qui courait après les âmes faibles pour les avaler. Une troupe nomade qui n'était pas de sa race le recueillit, à condition qu'il aide à la chasse aux âmes. Le gamin accepta, et il resta avec la troupe nomade pendant près de vingt ans.
Il n'avait pas de nom. Même avec le recul, il ne comprend pas pourquoi.
Au bout d'un moment éclata la Dix-Huitième Guerre Démoniaque, qui réveilla toute sa terreur passée. Il s'enfuit, parvint à la surface interdite, la Terre, et s'y cacha. Maudissant la guerre et les bas instincts des démons, il observa les vivants de la surface, avec l'espoir de découvrir ce qui faisait défaut aux démons, mais malheureusement, il ne tarda pas à comprendre que toutes les espèces savaient plus souvent qu'à leur tour se montrer cruelles, injustes et barbares.
Comme jaillie de nulle part, l'incarnation de la Némésis se présenta à lui. C'était un autre démon, qui lui enseigna nombre de choses, mais s'attarda surtout sur le principe de la Catharsis : la purge des passions. Némésis lui déclara qu'il était la Catharsis, celui qui agit pour de façon malsaine pour purifier les autres. Il devait agir ainsi, c'était sa nature, lui apprit "Némésis". Pour faire cesser ces guerres, ces infamies, ces atrocités que recelait le monde. Némésis était d'une compagnie étrange, à la fois rassurante et dérangeante, comme s'il se sentait observé et protégé en même temps.
Némésis lui donna le nom de Catharsis et erra avec lui un moment. Leurs façons d'agir étaient diamétralement opposées, et cela les contentait tout en les mettant mal à l'aise. Ils se sentaient quelque part atrophiés d'une partie d'eux-mêmes, et le fait que toute l'attention et la suspicion de l'autre étaient focalisées sur eux n'y semblait pas étranger.
Et un jour, Némésis mourut. Catharsis pleura sa mort, et se mit à marcher le plus loin possible de l'endroit où il avait vu la fin de Némésis. Ses pas le conduisirent dans un pays que ses habitants nommaient la Grèce, dans un temple étrange érigé sur une île, où il fut accueilli et reconnu comme s'il était attendu depuis longtemps.
Il rencontra Hybris puis Erynis, et se sentit pour une fois un être complet. Ces deux incarnations le soulageait du poids qu'aurait eu l'attention d'une seule, non détournée par la présence de la troisième.
Il suivit sans commentaires l'incarnation de l'Hybris quand il décida d'aller étudier dans une école.
Et décida d'exercer un certain pouvoir sur les élèves.
En devenant professeur.
Catharsis a donc pris ses fonctions, rencontré ses élèves et quelques collègues, mais rien de bien important ne s'est encore produit. Le démon ne s'est pas encore fait d'opinion particulière sur les élèves (non pas qu'il puisse réellement avoir d'opinion, disons plutôt "observations objectives"), mais cela ne saurait tarder. Il prévoit une approche plus personnelle des élèves et de plus grandes ouvertures grâce à son poste de professeur. L'année suivante s'annoncerait bien s'il importait Catharsis d'émettre un jugement personnel.

Caractère : Il joue constamment un rôle, si bien que personne ne s'en aperçoit. Il se fondrait presque dans le personnage s'il n'agissait pas de façon immorale ou abusive uniquement pour en dégoûter les autres. Il semble qu'il n'ait pas de vraie vie personnelle, et qu'il se soit "sacrifié" à la Catharsis.
Impression confirmée durant cette année. Pas de véritable conscience personnelle. Un pur outil.

Qualités : Ne fait jamais de mal quand il ne juge pas que c'est nécessaire, abhorre profondément tout ce qu'il fait (mais c'est justement pour ça qu'il le fait). Pas de changements.

Défauts : Cruel, méprisant, joue parfois avec les sentiments des gens. Pas vraiment de changements ; son nouveau rôle le force à manifester une certaine timidité distante. Il n'est pas réellement 'comme ça', mais à force de faire passer un masque pour un visage, démêler le vrai du faux n'a plus vraiment d'importance.

Poste dans l'École : Professeur de Démonologie

Amours/Ami(e)s : Hybris et Erynis, qu'il apprécie plus pour ce qu'ils incarnent que réellement pour leurs personnalités propres. Il a rencontré quelques professeurs, mais pas de semblant d'amitié ou quoi que ce soit en vue.

Signe(s) Particulier(s) : Le "masque brisé" qui reste plus ou moins soudé à son crâne (bien que se trouvant par-dessus ses cheveux, miracle de la nature démoniaque). Il a également les yeux vairons, et deux lignes noires verticales lui barrent le visage. Les Démons-Masques au masque brisé (et donc au visage apparent) sont assez rares pour que l'on ignore la raison d'être de ces lignes, ou même si elles sont ou pas une particularité de Catharsis.

Animal de Compagnie : Aucun. On notera toutefois la tendance plus que douteuse d'Hybris à le suivre où qu'il aille.

_________________
Sometimes people carry to such perfection the mask they have assumed that in due course they actually become the person they seem.
--W. Somerset Maugham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Catharsis Remeris [en cours d'édition]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Irys d'Arosque, Grande Prêtresse de Néera [En cours d'édition]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Présentations du Personnel d'Héméra-
Sauter vers: