École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hybris Kyftos

Aller en bas 
AuteurMessage
Hybris Kyftos
Préfet de Saevitia - Deuxième année
Préfet de Saevitia - Deuxième année
avatar

Nombre de messages : 59
Race : Incarnation de l'Hybris
Âge : 16 ans
Origine(s) : Américain d'origines grecque et écossaise

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Hybris Kyftos   Jeu 3 Nov 2005 - 23:03

La fiche :


Nom : Kyftos

Prénom : Hybris

Âge : 16 ans (et merde, il est devenu plus vieux que moi XD)

Origine(s) : Sa famille, d'origine grecque, a émigré aux Etats-Unis quelques générations auparavant.

Race : Humain possédant des pouvoirs magiques ; incarnation de l'"Hybris" (cf. son Histoire).

Physique : Hybris est un adolesent qui fait plus que son âge, à cause de sa taille et de sa carrure (il ne ressemble pas aux maigres échalas qui ont visiblement grandi trop vite...). Il a des cheveux roux constamment en bataille, des yeux marrons moqueurs et un sourire assorti. Il passerait pour un beau garçon, si son attitude et sa physionomie ne gênaient ou ne mettaient pas parfois mal à l'aise ceux de son âge.
Hybris et ses cheveux ont grandi de quelques centimètres, chacun de leur côté. Ses sourires se perfectionnent, son jeu gagne en assurance. Il ressemble plus que jamais à un jeune de son âge.

Histoire : La famille grecque Kyftos a émigré voici quelques générations pour s'installer aux Etats-Unis. Ils se mélangèrent aux Américains et leur intégration se fit sans problèmes.
Un jeune homme de cette famille épousa une américaine d'origine écossaise, et alors qu'elle était enceinte, elle lui fit comprendre en douceur qu'elle disposait de pouvoirs spéciaux. Elle se nommait elle-même "sorcière". Elle lui apprit également que leur enfant avait de grandes chances d'obtenir lui aussi des capacités magiques. Le jeune homme, un peu chamboulé mais toujours aussi amoureux de sa femme et heureux à l'avance de la naissance de son enfant, réagit plutôt bien et en avertit sa propre mère, dont le mari était mort et qui ne se réjouissait que de ce mariage heureux.
La vieille femme parût toute excitée, et lorsque l'enfant naquit, elle exigea de le nommer "Hybris", ce que les jeunes parents acceptèrent de bonne grâce, tout à leur bonheur. Deux ans s'écoulèrent de façon presque normale, si on exceptait les bruits de bris du mobilier et les éclats des disputes hystériques des parents d'Hybris.
Lorsqu'ils divorcèrent, le mari renia son fils et la sorcière voulut le prendre avec elle, mais sa grand-mère s'y opposa.
"C'est l'héritier des Kyftos ! C'est l'Hybris ! Il appartient aux Dieux et à la Moïra !"
La vieille le garda malgré toutes les protestations de la sorcière, qui n'osa pas recourir à un avocat par peur du monde moldu.
Thèdre (la grand-mère d'Hybris) élevé son petit-fils dans l'idée qu'il était l'incarnation de l'"Hybris". Cette notion remontant à l'antiquité grecque signifiait la démesure, l'orgueil, le désir qu'a une personne d'obtenir plus que ce que lui valent les parts de chance, de talent, de force, de vie et de mort dont elle avait été dotée à la naissance.
le petit garçon accepta tous ces principes avec une facilité étonnante, et se fixa dès son âge plusieurs paliers pour atteindre son objectif :
-devenir riche
-devenir puissant
-obtenir tout ce qu'il voulait, dès qu'il le voulait
Sa grand-mère lui apprit à vouloir toujours plus, même s'il devait employer des moyens "illégaux" (elle crachait ce mot avec un dédain non dissimulé).
Un jour, vers les 14 ans d'Hybris, Thèdre reçut un appel, l'invitant à conduire Hybris en Grèce pour lui faire rencontrer les deux autres membres du "Trio d'incarnations".
Raccrochant, elle lui annonça avec émotion qu'elle allait le quitter, mais que ce n'était pas grave, parce qu'il allait vivre avec deux personnes qui lui ressemblaient beaucoup, et dont il avait besoin.
"Besoin pourquoi ?
- Les contredire est en quelque sorte ta raison de vivre, Hybris.
- Mais toi, tu vas rester seule ?"
Non pas qu'il désirât rester avec elle, mais le sort de celle qui lui avait tout enseigné et l'avait élevé dans un amour relatif (plus proche de fanatisme que de la tendresse, mais présent quand même) éveillait sa curiosité. Le ton de Thèdre fut insouciant et désinvolte :
"Je n'ai plus besoin de toi."
Lorsqu'il arriva sur cette petite île, dans ce minuscule temple, Hybris se sentit comme étouffé.
Il oublia vite cette impression en rencontrant Catharsis. Premièrement, Catharsis croulait sous le pouvoir : c'était un démon, chose jusque là inconcevable, et il avait 71 ans, auxquels s'en rajouteraient encore bien d'autres. Il avait tout le temps d'utiliser son expérience. Deuxième point qui éveilla l'admiration d'Hybris, Catharsis agissait comme lui, mais en pensant radicalement différemment : ses actes étaient voués à dégouter les autres, à les convaincre de ne pas l'imiter. Mais il ne semblait éprouver aucune animosité envers Hybris, malgré leurs opinions contradictoires, et qui faisaient même d'eux des ennemis potentiels.
Puis arriva Erynis, la Nemesis qui devait l'empêcher d'agir, et il sut que le cercle était fermé, qu'il formait enfin un individu complet.
Il avait décidé d'apprendre la magie, la soif de pouvoir aidant, et choisit soigneusement une école où Erynis et Catharsis pourraient le suivre.
Ils vagabondèrent pendant presque un an, avant d'arriver à Héméra.
Hybris a lié quelques "amitiés" avec divers élèves, s'est hissé jusqu'au poste de Préfet et vise celui de Préfet-en-Chef. L'année s'est écoulée de façon sympathique entre cours fort intéressants, entourage crédule à souhait, Erynis rageuse et Catharsis indéchiffrable comme toujours (mais professeur, quelle classe !). C'est avec optimisme (comme de coutume) qu'Hybris envisage la 'suite'.

Caractère : Charismatique, se montre toujours sûr de lui, enjoué, démesuré, orgueilleux. Il représente à merveille l'"hybris" et n'a pour but que d'obtenir plus de richesses, plus de pouvoir, plus de contrôle sur les autres, et tout, absolument tout ce qu'il pourrait vouloir, dès qu'il le voudra. Il se montre agréable avec les autres, et sa sociabilité lui attire facilement des "adeptes", à qui il fait miroiter son pouvoir pour qu'ils le suivent.
L'ego d'Hybris ne cesse d'enfler, et il en faudrait peu pour qu'il se mette à mépriser les autres en général (les autres excluant Catharsis, βεβαίως).

Qualités : Jamais susceptible, toujours de bonne humeur, optimiste, prévenant envers ceux qui lui font confiance.

Défauts : Abuse de son charisme, orgueilleux, démesuré, ambitieux, insupportable à forte dose, capricieux.

Poste dans l'École : Elève.

Amours/Ami(e)s : Quelqu'un qui ne les connaît pas vraiment pourrait penser que Catharsis et Erynis font partie de ses meilleurs amis, même s'ils sont plutôt liés par leurs ressemblances et leur nature.
Hybris a rencontré pas mal de monde et a fait une sélection de quelques personnes dont il s'est plus ou moins rapproché ; notamment Mèna dont il pense pouvoir faire quelque chose -elle exerce sur lui le même attrait qu'une boule de pâte à modeler pour un enfant.

Signe(s) Particulier(s) : Aucun.

Animal de Compagnie : Aucun.

_________________
One Ring Boubou to rule them all,
One Ring Boubou to find them,
One Ring Boubou to bring them all,
And in the darkness Boubouism bind them.


Dernière édition par le Lun 31 Juil 2006 - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hybris Kyftos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Important et Hors-Sujet :: Présentation des Personnages :: Personnages "À Confirmer" :: Élèves de Saevitia "À Confirmer"-
Sauter vers: