École Héméra

École de Sorcellerie
Inscrivez-vous avec un Prénom et un Nom !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier cours

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ivan Peter
Élève de Remissus - Première année
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Ange Déchu
Âge : 16 ans et demi

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Lun 22 Mai 2006 - 18:38

Plutôt agacé, Ivan se retourna. La prof daignait répondre et ce... ce mec venait s'assoir à côté de lui.
En plus d'être bizarre, le mec semblait sympa. Il posa son regard sur lui et lui lança avec une lueur apparante d'énervement :


" lut' moi c'est Ivan, et j'me fait chier. "

Il reporta son intention sur la classe. Une fille toute bleue venait de débarquer en classe juste avant le truc bizarre qui lui tenait lieu de voisin.
Pour briser le silence qui voyageait entre eux, Ivan lança :


" T'es quoi comme race ? "

Il attendit une réponse avec agacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atemnk Caleihr
Élève de Remissus - Deuxième année
avatar

Nombre de messages : 4
Race : Démon
Âge : 18

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Lun 22 Mai 2006 - 18:47

Le garçon en question lui avait répondu sur un ton de gamin mal élevé qui voulait se la jouer cool.

oO Technique spéciale humaine : le coup du miroir. Imiter subtilement les expressions de l'autre pour s'intégrer à son groupe. Oo

Marek eut un sourire placide, avec un subtil air d'ennui sous-jacent, l'air de dire "je suis en cours et j'aime pas ça".

"Fallait pas arriver en avance mon vieux. J'suis humain, en grande partie, mais j'ai une lointaine ascendance démoniaque qui me fait des misères. Et toi?"

oO Réciprocité. Toujours calqué sur l'autre. J'ai vraiment fonctionné comme ça un jour? Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kina Ducila
Préfète-en-Chef - Troisième année
Préfète-en-Chef - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 168
Race : Demi efle
Âge : 15 ans

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Mar 6 Juin 2006 - 16:12

Kina sentit passer comme une ombre malveillante au dessus de sa tête avant de se rendre compte que ce n'était que le bras de Jaye. Tiens, ils avaient cours ensemble ? Il n'était pas en première année ? Elle s'apprêta à poser ces quelques questions existentielles quand le jeune homme parla. Il avait mangé quoi ce matin ? En tout cas, dire qu'il était de mauvaise humeur semblait être un doux euphémisme. Enfin... Toujours est-il qu'elle suivit des yeux le bras qui se trouvait devant son nez pour lever les yeux et voir la plaque « Démonologie » fixée juste un peu trop haut sur la porte.

« Ha oui ! Merci ! »

Puis vint une seconde phrase qui aurait pu vexer Kina si celle-ci avait possédé un amour propre. Certes, cela la contraria un peu mais... Ce serait se méprendre sur son compte que de penser qu'elle en voudrait à Jaye pour si peu. Et puis ce n'était pas de sa faute. D'habitude, il était... heu non. Il n'y avait pas d'habitude avec lui a bien y réfléchir. Il était même pour le moins lunatique. Bah, elle en connaissait d'autres comme cela... Mais elle préféra malgré tout ne pas poser la question, qui lui aurait sans doute paru « plus con », de savoir pourquoi il était de mauvaise humeur.

De toute façon, Ithi entra à ce moment là et la salua. Kina s'engouffra à sa suite, espérant ainsi pouvoir s'asseoir à côté d'une amie. Quand elle vit la tête que le prof avait, elle fut encore plus convaincue que ce serait utile... C'est qu'il avait l'air fort sympathique ! De toute façon, elle avait immédiatement repéré Smetanka, ainsi que Tora, Ruth et d'autres...

Mais, elle n'avait pas oublié quelques choses ? En réfléchissant bien... Ah oui, il fallait peut-être qu'elle se présente au professeur... Si si, le grand monsieur à l'air pas gentil qu'elle avait vu en rentrant. Elle pivota donc sur ses talons pour se retrouver face à lui.


« Bonjour monsieur ! *C'est quoi son nom déjà ? >.<* Kina Ducila, Saevitia. »

Voilà, ça, c'était fait. La préfète repartie donc en direction de Smetanka.

« Salut Smet' ! Ca va ? Miako est pas là ? »

_________________
>Souteneusatrice de la lutte anti blasphémateurs blondinisants (et roussississant Mr.Red )<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/larmedenacre/index.html
Renart Raginhard
Élève de Coactus - Première année
avatar

Nombre de messages : 39
Race : Demi-ange maudit
Âge : 16 ans
Origine(s) : Ile de Reichenau, lac Constance, Allemagne

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Mar 6 Juin 2006 - 22:32

La fatigue, ennemi mortel de l'être humain (et aussi de l'être un peu moins humain). Renart aurait pu vous en dire de belles, sur la fatigue. Ca ouais, il connaissait. Mieux que ses cours, même, m'enfin, s'il était devenu bon pour tricher, y'avait bien une raison.
L'hybride n'avait pas eu ce qu'on appelle une bonne nuit de sommeil réparateur. Déjà, il s'était couché tellement tard qu'il en avait encore mal au crâne. En plus, y'avait eu cette fenêtre ouverte par un échaudé quelconque du dortoir -Rag avait bien songé à lui graisser la patte avec des bonbons pour qu'il la referme, mais il s'était dit que les ruses de l'époque de l'internat ne marcheraient peut-être pas aussi bien ici (d'baord les bonbons n'étaient pas interdits, ce qui diminuait de moitié leur intérêt).
Et puis les cauchemars. Une chose verte hystérique le poursuivait pour l'étrangler et se transformait en Frère Gerald qui lui demandait combien de gâteaux il voulait pour ne pas parler du magazine avec les dames qui avaient chaud. Puis une bouche d'incendie explosait et tout devenait blanc. Renart s'était réveillé à ce moment.
Après une atroce quinte de toux -foutu échaudé-, il était descendu manger rapidement -le coeur n'y était pas, sa migraine lui donnait presque la nausée- et s'était rendu à son premier cours en se demandant avec une curiosité sincère ce que pouvait bien être la démonologie.(1)
Et maintenant, il se faufilait entre les gens debout de mauvaise humeur qui hurlaient dans ses tympans sensibles pour rejoindre les gens assis de bonne humeur qui ne manqueraient pas d'hurler dans ses tympans sensibles. Un coup d'oeil à gauche :


oO Le prof a l'air aussi fatigué que moi, ça promet. Oo

Et Rag s'assit en grimaçant -mal au dos, sûrement une mauvaise position prise pendant la nuit- près de deux garçons qui échangeaient leur agacement, semblait-il. Le blond -bon, ils étaient tous les deux blonds. Le plus pâle des deux arborait une paire d'ailes. Tiens, un ange ? Pour le dépaysement, c'était plutôt râté. L'autre, à part ses cheveux qui juraient avec son teint, avait l'air plutôt normal, m'enfin, Rag ne ressemblait pas forcémment à E.T. non plus, et pourtant...
Il réprima le sourire qui lui venait naturellement en faisant des rencontres et se contenta de les saluer.


"Salut ! J'm'appelle Renart, et vous ?"




(1) : Il a fait du latin (pas que ça l'ait marqué lol), mais pas de grec Mr. Green Et, bon... je l'appellerais pas non plus une lumière XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callista Penwood
Élève de Coactus - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 51
Race : Demi-démon
Âge : 15 ans

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Mer 14 Juin 2006 - 15:19

D’un pas pouvant qui pouvait la faire paraître relativement perdue (Elle ne l’était pourtant pas. Mais l’appréhension de se retrouver en terre nouvelle – pas si nouvelle que ça si elle y repensait, puisque, l’année dernière, presque tous les élèves avaient accompli les longues observations du château pour ne pas se perdre le jour J avant la seconde S où le professeur fermerait la porte, condamnant les retardataires ou aux devoirs supplémentaires, ou aux heures de retenue – ne rassurait jamais, particulièrement lorsque l’on ne savait absolument pas à quoi s’attendre), Callista dépassa le petit groupe de personnes qui se refusait visiblement à entrer dans la salle (sans pour autant paraître relativement unis ou solidaires, d’après l’espèce de frisson de malaise qui faillit secouer son corps lorsqu’elle passa près d’eux) pour s’arrêter sur le palier et jeter un œil dans celle-ci.

Elle ignorait si la personne assise derrière le bureau était bien le prof (Elle ne l’avait jamais vu auparavant, ça, elle en était sûre. Un visage pareil, on s’en rappelait) ; en tout cas, il avait une tête bizarre. Il faisait… peur ? [1]
Ne pas le regarder, ne pas le regarder.
Callista détourna la tête, ne sachant pas où diriger son regard, maintenant.
Chercher un visage connu.
La jeune fille parcourut du regard les personnes présentes. Plusieurs Coactus, Smety, Tialek, Kina… et places relativement occupées à côté.
Ah, si, là-bas, près de la fenêtre, il y avait Ithy qui était toute seule.
Callista essaya de se diriger vers elle sans que son regard ne dévie pour finir par faire de nouveau entrer le professeur inconnu dans son champ de vision. Ce visage… il la mettait mal à l’aise. Pourtant, elle savait bien qu’elle ne devait pas penser comme ça…


"Salut. Ca va ? Je peux m’asseoir ?" demanda t-elle en désignant la place vide à côté d’Ithilsûl.


[1] La vérité sort toujours de la bouche des enfants Mr. Green (Pas tapeeeeer ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilsûl Erebûn
Élève de Remissus - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 48
Race : Demi-sirène

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Mer 14 Juin 2006 - 16:13

Ithilsûl attendait depuis un moment, écoutant distraitement les conversations alentours. Kina avait fini par la suivre et s'était arrêtée à côté de Smetanka, qui était déjà à côté d'un garçon au yeux noirs.

oO Pas de bol Kina, tu vas devoir te trouver une autre place. Oo

Callista s'approcha alors d'elle et demanda à s'asseoir.

"Bien sûr. T'as pas l'air très à l'aise."

Façon de parler, ce n'était pas une supposition. Ithy sentait que Callsita avait limite peur de quelque chose - du prof, se rendit-elle compte tout à coup.

"Sûr qu'il a une drôle de tête."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hybris Kyftos
Préfet de Saevitia - Deuxième année
Préfet de Saevitia - Deuxième année
avatar

Nombre de messages : 59
Race : Incarnation de l'Hybris
Âge : 16 ans
Origine(s) : Américain d'origines grecque et écossaise

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Ven 16 Juin 2006 - 16:09

Hybris sourit de plus belle alors qu'Erynis faisait volte-face, l'air écoeurée. La vie était belle, les gens étaient d'une compagnie délicieuse et l'était encore plus celle de ses "amis" -particulièrement jouissive.
L'adolescent entra à son tour dans la classe, suivant vaguement la Némésis du regard, puis, voyant qu'elle fixait un point précis, les sourcils froncés, il leva les yeux à son tour, et... (1)


oO CATHARSIS ! (2) Merde, il est prof ? Je le crois pas ! Il est trop fort, je rêve ! Comment il a pu se faire engager ?? Oo

Et Boubou, ne tenant plus de joie, (3) leva presque sobrement la main jusqu'à la hauteur de sa joue pour adresser un signe presque discret à son mentor tout en lançant d'une voix réjouie :

"Bonjour, M'sieur Remeris !"

Honnêtement, Boubou aurait bien rajouté quelques questions plus personnelles, du style "Qu'est-ce que tu fous là ?", "Tu m'apprendras à jouer les profs ?" ou "Je peux t'appeller par ton prénom et te tutoyer pendant les cours ?", mais quelque chose lui disait que Catharsis ne l'en apprécierait pas davantage.
L'adolescent se contenta donc de se poser derrière Eryn elle-même -un évènement pareil méritait bien qu'on le
fête, hein ? Hybris remarqua au passage qu'elle s'apprêtait à bouger et s'immobilisa, surprise, quand il se posa sans délicatesse sur le siège juste derrière. Comme elle était à demi-retournée, il lui adressa un chuchotement extatique :

"C'est génial, non ? Je commençais à me demander où est-ce qu'il était ! Ha ha, il a fait trop fort sur ce coup-là, hein ?"






(1) : Musique de Psychose Mr. Green

(2) : Explosion de joie intense Mr. Green

(3) : ...ouvrit un large bec et laissa tomber le fromage.

_________________
One Ring Boubou to rule them all,
One Ring Boubou to find them,
One Ring Boubou to bring them all,
And in the darkness Boubouism bind them.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharsis Remeris
Professeur de Démonologie
avatar

Nombre de messages : 21
Race : Démon-Masque
Âge : 72 ans
Origine(s) : Inconnues

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Mar 10 Avr 2007 - 11:08

Catharsis resta aussi stoïque qu'une statue(1) alors que les élèves défilaient devant lui. La situation aurait pu avoir quelque chose de ridicule s'il y avait eu un esprit critique quelconque pour la juger -ce pour quoi Catharsis était difficilement qualifiable.

Le démon darda des yeux inexpressifs sur les élèves qui lui adressaient la parole, sans réactions apparentes. Il nota que les élèves de Saevitia semblaient les plus enclins à la communication. Il savait, pour avoir étudié soigneusement le fonctionnement de l'école, que Kyftos serait selon toute probabilité réparti à Saevitia. Il ignorait ce qu'il en serait pour Nyreas, mais il penchait pour Remissus.

L'âme familière de la jeune fille vibra soudainement près de Catharsis.


oO Quand on parle du loup, on en voit la queue.(2) Oo

Il ne tourna pas la tête et se contenta de l'observer alors que Nyreas passait dans son champ de vision. Il se rendit compte qu'elle était de mauvaise humeur avant même de l'avoir remarqué (sens démoniaques obligent) et que sa présence n'avait fait que l'exaspérer un peu plus.
Il n'en avait cure. Il n'avait pas à se préoccuper des sentiments d'une jeune fille, toute Némésis soit-elle. Si elle n'avait pas le bon sens de s'affranchir de son humanité, personne ne pleurerait sur elle.

Peut-être Kyftos, se dit Catharsis alors que l'âme du garçon tonnait énergiquement près de la salle de Démonologie. Catharsis suivit d'une oreille l'altercation plus ou moins publique des deux jeunes. Elle, elle se focalisait trop sur les actes de Kyftos et n'agissait qu'en réaction. Lui, il perdait du temps à essayer de la mettre hors d'état de lui nuire alors qu'elle ne représentait pas d'obstacle consistant dans l'immédiat. Ils s'handicapaient plus de leur propres chefs respectifs que mutuellement.
Presque pathétique. Cela l'aurait été si Catharsis avait été à même de juger. Ce qu'il n'était pas.(3)

Alors que ledit Kyftos tentait d'attirer son attention, le démon la concentra sur la porte. Personne ne semblait plus entrer depuis un moment, aussi se décida-t-il à commencer son cours. Avec un sens du spectacle si sobre et subtil qu'il ferait baver Kyftos pour au moins deux ans, Catharsis se leva posémment de sa chaise et leva calmement des yeux froids sur l'ensemble de la classe. Expression faciale du moment : "Ta gueule ou crève".

Le démon se dirigea lentement vers la porte, qu'il referma avec une lenteur insupportable(4) et dans un grincement des plus sonores.
Il retourna près de son bureau, le contourna pour se placer juste devant, entre le meuble et la classe, et se campa devant les élèves, les bras croisés.
Catharsis laissa échapper d'une voix basse :


"Commençons ce cours, voulez-vous ? Qui dans cette classe sait en quoi consiste la démonologie ?"








(1) : ...qu'une statue de guépard. Si si. Deux statues de guépard surmontant les colonnes qui encadreraient un portail métallique, dans le plus pur style franco-kitsch. Ha ha... excusez, il fallait que je le place, question de satisfaction personnelle Mr. Green

(2) : Ce qui est le vrai dicton. Si.

(3) : Comme le sait par coeur le lectorat depuis que cette lourde d'Esqi insiste pour le lui répéter sur tous les tons et tous les modes.

(4) : 'Aux yeux de qui, Esqi ?' 'Uh... Ta gueule, conscience littéraire ^^"'

_________________
Sometimes people carry to such perfection the mask they have assumed that in due course they actually become the person they seem.
--W. Somerset Maugham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callista Penwood
Élève de Coactus - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 51
Race : Demi-démon
Âge : 15 ans

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Ven 13 Avr 2007 - 15:43

Callista soupira de soulagement. Elle serait au moins assise à côté de quelqu'un de connu, et pas seule et isolée. Et ça n'avait pas l'air de déranger Ithy. Tant mieux, alors.

"Ah... enfin... je sais pas..."

Mais il ne la mettait pas à l'aise, ça, elle en était sûre. Pourtant, personne ne semblait en être dérangé plus que ça.
Callista posa donc ses affaires à côté de la table, en sortit quelques crayons et un bloc notes avant de s'asseoir à son tour sur la chaise adjacente à la Remissus. Comment faisait-elle pour ne pas ressentir cette atmosphère... ? Comment faisaient-ils, d'ailleurs ? Tout semblait émaner de cet homme, derrière le bureau, en fait...
Raisonnablement, la jeune fille décida de se concentrer sur Ithy pour le faire disparaître de son champs visuel.


"C'est juste l'atmosphère, je crois. Et puis..."

Un mouvement brusque derrière le bureau la coupa dans sa phrase. Callista choisit de baisser la tête pour se lancer dans une contemplation de son bureau. Le bruit de la porte qui se fermait... heureusement qu'elle était arrivée à l'heure, alors. A quelques minutes, elle aurait dû se présenter comme une personne en retard devant une personne qui la mettait déjà mal à l'aise sans qu'elle ait quelque chose de concret à se reprocher.

Glissant un regard vers Ithy, Callista resta à moitié fixé sur elle. Que quelqu'un d'autre réponde, et vite, ça serait peut-être le mieux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kina Ducila
Préfète-en-Chef - Troisième année
Préfète-en-Chef - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 168
Race : Demi efle
Âge : 15 ans

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Ven 13 Avr 2007 - 18:54

Kina n'avait pas encore obtenu de réponse, et elle ne l'aurait sans doute pas tout de suite. Le professeur venait de se lever – comment avait-elle fait pour remarquer alors qu'elle lui tourner le dos et qu'il n'avait absolument pas fait de bruit ? - et elle n'avait aucune envie de le contrarier. Pas avec cette tête de « Je n'ai pas pris de petit déjeuner et vous pourriez tout à fait faire l'affaire » en tout cas. Elle glissa donc sans bruit vers la table libre la plus proche où elle s'assit, avant de penser à recommencer à respirer. C'était quoi cette atmosphère pesante ? C'était quoi ce prof, surtout ? Enfin, ce n'était sans doute pas une bonne idée de poser la question.

Le professeur leur proposa avec amabilité – enfin... - de commencer le cours. Par une question. Ce que c'est que la démonologie ? Aha, excellente question. Elle ne savait même pas à quel cours elle allait assister quinze minutes plus tôt. Bon, démonologie... L'étude des démons, quelque chose comme ça ? C'était loin de sembler absurde comme matière, surtout à Héméra. Mais... non. Elle n'avait aucune envie de servir de petit déjeuner au prof si jamais ce n'était pas ça. Et comme elle n'avait que moyennement confiance en son instinct, elle préféra s'abstenir de répondre.

Elle coula un regard suppliant vers son voisin, du genre « s'il te plait sacrifie toi pour la bonne cause, je suis sûre que t'as la bonne réponse ». Elle s'était assise à côté de Jaye. Là, c'était fini. Elle se demandait s'il était encore possible de fuir de la salle de cour. Ah non, le prof avait fermé la prof, c'était vrai...


*Adieu monde cruel*

_________________
>Souteneusatrice de la lutte anti blasphémateurs blondinisants (et roussississant Mr.Red )<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/larmedenacre/index.html
Jaye Kajal
Élève de Saevitia - Deuxième année
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Berserk Kesokina
Âge : 17 ans
Origine(s) : Domaine Jefe

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Ven 13 Avr 2007 - 19:48

Rival ruminait depuis plusieurs minutes son mécontentement, et ce qui avait au départ été une plainte à voix plus ou moins haute voyait son volume sonore se réduire par manque de répondant -et puis, il fallait bien l'avouer, un peu aussi à cause de la tête terrible que tirait le prof et du silence de mort qui s'installa dès que celui-ci prit la parole.
Jaye étant qui il était, et disposant de tous les bons préceptes enseignés par sa soeur aimante -préceptes qu'elle lui avait rentré dans le crâne à coup de choses diverses, telles que sermons, balais, berserks, massues, fenêtres(1), gueulantes-, il n'était pas très sensible à l'intimidation. Sa réaction présente était donc dûe -essentiellement, parce que... quand même...- à la réaction de ses camarades, qu'il imitait par réflexe.


oO C'est pas parce que ce type m'impose le respect, en tout cas. Faut pas déconner, BORD... ! Oo

Rival attendit la répartie doucement moqueuse qui répondrait à son mensonge évident.
...
Répartie qui ne vint pas. Héroe faisait ch... . Vraiment. Rival ne se sentait pas de s'énerver contre un mur de silence -il avait déjà essayer, ça ne le soulageait pas, au contraire. Héroe était aussi tenace que lui, mais forcémment, ce bâtard se fatiguait moins en ne répondant pas que Rival en le harcelant. Donc Rival finissait toujours par perdre, à cause de la fatigue.
Rival détestait perdre. Surtout contre Héroe.

C'est pourquoi il reporta son attention sur le monde extérieur, sans intention de se montrer aimable, cependant.


oO Faut pas pousser, bord... ! Oo

L'adolescent avait zappé la question du prof, mais apparemment, ça avait jeté un foutu froid. Quelqu'un remua légèrement à côté de Jaye, et il tourna la tête pour voir Kina lui lancer un espèce de regard suppliant et puis se détourner avec une expression bizarre. Du genre d'expression qui mettait Rival hors de lui. Le genre qui disait "Oh, merde, c'est toi. J'aurais préferé Héroe.".

Poussé par une brusque bouffée de jalousie et par un besoin infantile de faire ses preuves, Jaye leva la main et parla sans attendre qu'on l'interroge, en regardant le prof directement -enfin, la joue du prof. Pas les yeux, pas tout de suite.


"C'est l'étude des démons, non ?"








(1) : Eh oui, Jaye s'est pris un coup de fenêtre quand il était petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tora Darchange
Préfet-en-Chef - Troisième année
Préfet-en-Chef - Troisième année
avatar

Nombre de messages : 66
Race : Démon
Âge : 16 ans

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Ven 20 Avr 2007 - 0:35

[HJ : bien sûr, c'est toujours UTILE de faire ses messages sur world à l'avance. Mais fallait pas oublier de les poster XD]


* Je vais mourir de honte. *

Bien sûr, ça le gênait. Bien sûr, on pouvait considérer gran… Kléa comme un boulet, dans ce genre de moment. C’était gênant. Elle était gênante. Mais Tora ne rougissait pas. Tora avait juste des principes qui l’empêchaient de se fracasser la tête contre un mur, dans une mare de sang et l’indifférence générale – à part pour les elfes qui rechigneraient devant le travail à accomplir, mais là, il retournait en plein dans les concertations intérieures qu’il avait déjà eu, et il pensait (espérait ?) avoir déjà fait le tour du sujet ; par conséquence, Tora passa à autre chose.
Et le meilleur moyen était de retourner aux considérations présentes, à ce qu’il se passait dans la pièce. Eh, pourquoi le prof ne bougeait toujours pas ? Un hologramme ?
Bon, un garçon venait de rentrer et… Renatus machin chose ? ‘Connaissait pas. Remissus ? Pas étonnant alors. Tiens, Smet’ rentrait et se dirigeait vers ledit Remissus.
Tora hocha la tête dans sa direction en guise de salutation avant de considérer l’idée de f…
… c’était quoi ce regard bizarre qu’elle leur lançait ?


* Qu’elle pense ce qu’elle veut, mais surtout, qu’elle ne dise pas ce qu’elle pense. Je veux pas revivre la même chose que lorsque Mei avait… *

Une fille qui rentrait et sortait (Faudrait savoir ce qu’elle voulait…), un blondinet qui s’installait, un autre garçon qui venait de rentrer se dirigeait d’un pas sautillant vers eux et… « grande sœur »… ? Tora s'interrompit dans son observation des nouveaux arrivants ou presque arrivants qui semblaient trouver le couloir bien plus agréable que le reste. « Grande sœur » ? « GRANDE SŒUR » ?!

* … elle a pas recommencé ? … *

Parce que Tora gardait toujours l’espoir que cette manie eût une origine pathologique, donc, soignable. Et contagieuse, accessoirement, vu le nombre de personne qu’il avait rencontré qui s’y mettaient. Mais là… déjà T_T. Pauvres victimes nouvellement actives qui allaient à leur tour…
Ce dut être à ce moment que Kléa choisit subitement de se redresser. Pourquoi avait-il laissé la main tendue ? Mince, elle venait de lui arracher l’épaule, parce qu’il n’était pas préparé >_<.
Eh ? Ce gamin (Parce que oui, après avoir vu le garçon sautiller, c’était le seul qualificatif qui prenait place dans son esprit) n’était pas à Coactus ? Il avait la sensation de l’avoir déjà entr’aperçu dans les quartiers de la maison…
« Petit frère ». Mince, ses doutes étaient confirmés. Elle avait recommencé.
Jetant un coup d'oeil au flo d'élève qui arrivaient de plus en plus nombreux, le garçon opta finalement pour une solution rationnelle : surveiller Kléa en restant auprès d'elle pour lui empêcher toute lubie (et puis, d'un certain côté, ça l'arrangeait bien : il n'aurait pas à chercher un voisin de table).

Tora tendit le bras pour frapper le front de Kléa avec la paume de sa main et l'envoyer buter contre la chaise presque meurtrière. Bingo. A peine les deux pieds sur le sol et déséquilibrée, elle s'asseyait (ou tombait sur la chaise, ça dépendait du point de vu). Puis, il se tourna en direction du mioche-de-Coactus-qu'il-avait-certainement-déjà-vu-quelque-part et sourit. Un sourire certainement beaucoup trop forcé et un peu trop froid, mais un sourire quand même (qui n'adoucirait certainement pas les choses).


"Oui, elle va très bien maintenant."

Allez, maintenant, trouve-toi une place, le cours va commencer.
Tora lui tourna le dos avant de s'assoir à côté de Kléa, sentant poindre une mauvaise humeur naissante à mesure qu'il prenait en compte les hypothèses improbables que pourrait aisément formuler l'opinion commune. NON, il n'était pas jaloux. NON, il ne s'était pas montré possessif. Il n'aurait jamais fait une telle chose pour Kléa. C'était juste que... il pensait aux autres, DE TEMPS EN TEMPS, et les stupidités puériles commençaient à l'aigrir. Potentiellement. Elle qui voulait toujours se mêler de tout... AH ! Qu'elle accepte aussi qu'on la critique sur sa propre conduite, alors, au lieu de dire tout simplement "Ca c'est bien", "Ca c'est mal", "Mais moi non plus je suis pas parfaite". Elle restait aussi bloquée que les autres, et elle le refusait avec plus d'insistance qu'eux. C'était lourd. C'était frustrant. Certains arrivaient à croire que personne ne pourrait les tirer vers le haut, que c'était uniquement leur rôle.

Il fallut un mouvement en direction du bureau pour qu'il tressaute et émerge dans la réalité sans savoir où il était allé pendant plusieurs minutes. Tignasse verte n'avait pas bougé, toujours à côté. Et...
Tora se cala contre sa chaise quand le regard balaya la salle. Pas un hologramme. Pas du tout un hologramme. Un hologramme, ça bouffait pas les gens, hein... ? Comme d'autre, il suivit le déplacement jusqu'à la porte. Aucun Coactus en retard, hein... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erynis Nyreas
Élève de Saevitia - Deuxième année
avatar

Nombre de messages : 32
Race : Demi-vampire
Âge : 18 ans
Origine(s) : Greco-japonaise

Feuille de personnage
Statut: Actif

MessageSujet: Re: Premier cours   Dim 17 Juin 2007 - 23:44

Erynis entendit presque ses oreilles siffler alors qu'Hybris manifestait bruyamment sa joie et son ethousiasme et sa surprise et son admiration et tout un tas de trucs dont elle se moquait éperduemment. Réfléchissait-il parfois à ce que voulaient les autres ?

oO Ou plutôt, considère-t-il que ce que veulent les autres puisse être important d'une autre façon que parce que cela gêne ou favorise l'obtention de ce que lui, il veut ? ....question rhétorique -_-, Oo

Si Erynis ignorait Hybris, il constaterait qu'il la dérangeait et continuerait jusqu'à ce qu'elle explose. Si elle lui répondait, il constaterait qu'elle essayait d'échapper au premier scénario et donc qu'il la dérangeait. Il continuerait jusqu'à ce qu'elle explose.

oO Ma vie est un enfer. À cause de l'hybris. Ce qui veut dire que ce n'est pas du fait des Dieux. Donc je PEUX m'en prendre à lui. Théoriquement. Que fera Catharsis si je frappe Hybris ? Peut-être qu'il laissera passer, même en face de ses élèves. Peut-être pas. Ca dépend du rôle qu'il a choisi d'assumer. Evidemment, qu'il ne voulait pas nous le dire... Maintenant, nous sommes pris au dépourvu. (coup d'oeil à Hybris) Enfin... je suis prise au dépourvu. Oo

Catharsis... La solution-miracle pour échapper à une mort lente et psychologiquement atroce s'imposa à Erynis.
Elle se tourna un peu plus franchement vers Hybris, et lâcha avec une fausse candeur qui ne tromperait personne :


"Tu préfères me parler plutôt que de faire silence pour que Catharsis puisse parler ?"

Taux de succès prévu : 100%. Erynis n'attendit même pas de voir la tête de poisson rouge(1) qu'Hybris ferait et se retourna, un sourire victorieux aux lèvres.

Ah, Catharsis entrait en mouvement. Fermeture de la porte. Le message était clair : "Vous-ne-sortirez-d'ici-que-quand-je-l'aurai-décidé-c'est-à-dire-éventuellement-après-que-j'ai-fait-toutes-sortes-de-choses-douloureuses-à-vos-juvéniles-carcasses-tremblantes". Pas très expressif mais un acteur excellent. Erynis le haïssait pour cela, et haïssait Hybris de l'admirer pour cela.
Positionnement devant le bureau. Nemesis supposait qu'on pouvait y lire quelque chose dans le genre : "Le-fait-que-je-sois-professeur-et-vous-élèves-ne-pose-aucune-barrière-et-ne-garantit-en-rien-votre-sécurité", mais peut-être était-ce un peu exagéré. Peut-être Catharsis comptait-il simplement intimider les élèves en s'approchant et en restant debout.
Question simple. Trop simple. À quoi jouait-il ? Au gentil professeur qui n'en attendait pas trop de ses élèves ? Après cette mise en scène, c'était peu probable... Au méchant professeur, alors ? Qui prenait ses élèves pour des demeurés ? Ou alors... Erynis ne pouvait s'empêcher de craindre une idée aussi tordue que malsaine.

Ni Erynis ni Hybris ne répondraient à cette question. Une sorte d'accord tacite les empêchait d'intervenir dans le jeu des autres. C'était aussi la meilleure façon de voir comment agirait Catharsis avec des personnes qui ne
savaient pas -et donc d'essayer de deviner sur quelles ficelles il tirerait pour mener à bien son projet. Et donc de découvrir comment l'en empêcher.
Tiens, un élève répondait -ah, Jaye Kajal. Une réponse
simple au possible. Probablement ce qu'attendait Catharsis.






(1) : Les poissons rouges sont oranges, vous vous souvenez ?

[HS : Bon, j'ai posté 3 messages, Cass... j'en aurais posté plus si Niya avait eu les permissions pour poster en RP -ce qui n'est pas le cas =___= Et là... c'est tard =_____= 3, ça fait plusieurs... Et puis je posterai encore un message avec Ryryn demain ou après-demain ('dépendra de mes parents)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier cours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier cours
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
École Héméra :: Second Étage - Aile Ouest :: Cours de Démonologie-
Sauter vers: